Cent bougies pour un vétéran du Tarn-et-Garonne

M. René Glad, combattant de la Seconde Guerre mondiale, a fêté ses cent ans à l'hôpital de Moissac le 28 juillet, entouré de ses proches.

René Glad,  ancien combattant et héros de la Seconde Guerre mondiale, a fêté ses 100 ans,  entouré des siens et honoré par ses amis. Chevalier de la Légion d'Honneur, titulaire de la Médaille militaire, chevalier de l'Ordre national du Mérite, il a gardé une mémoire vive et précise de ses faits d'arme. 
 

Né en 1923 en Moselle, René refuse de rester en Lorraine après la déclaration de guerre et rejoint la zone libre et les Forces françaises de l'intérieur sous les ordres du colonel Gaspard (Émile Coulaudon), commandant les unités d'Auvergne, et notamment le 92e régiment d'infanterie qui sera engagé jusqu'à la fin du régime nazi. 
 

René et son unité feront notamment face avec courage et détermination à la tristement célèbre division Das Reich, qui sema la terreur à travers la France. Il est l'un des derniers vétérans a pouvoir se vanter d'avoir serré la main de deux grands hommes, le général de Gaulle et Winston Churchill. 
 

Les invités à cette cérémonie ont eu le privilège d'avoir accès à la mémoire et aux récits de René Glad. Les membres de l'assemblée, parmi lesquels Mme Aline Simon, directrice de l'ONaCVG du Tarn-et-Garonne et représentant le préfet du département, ont souhaité un très joyeux anniversaire à ce centenaire, mémoire vivante de la résistance au Troisième Reich.

René Glad et ses proches

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Divers

Décès de M. Claude Bloch

M. Claude Bloch, dernier survivant lyonnais du camp d’Auschwitz, où il avait été interné adolescent, s'est éteint à l'âge de 95 ans le 31 décembre. Interné à la prison de Monluc en 1944, il a ensuite été membre du conseil d'orientation du Mémorial national de la prison de Montluc.

Lire la suite