Marie-Christine Verdier-Jouclas, nouvelle directrice générale de l'ONaCVG

Par décret en date du 15 novembre 2023 paru au Journal Officiel, Mme Marie-Christine Verdier-Jouclas est nommée nouvelle directrice générale de l’Office national des combattants et des victimes de guerre, à compter du 24 novembre 2023.

Marie-Christine Verdier-Jouclas

Marie-Christine Verdier-Jouclas est née le 19 mars 1965 à Albi (Tarn). À l’issue de ses études supérieures à l'université Toulouse-Jean-Jaurès, elle travaille dans le secteur bancaire dans le Tarn dès 1986 et devient directrice d'agence bancaire pour le Crédit agricole de 2005 à 2017.

Engagée en politique, elle est élue députée de la deuxième circonscription du Tarn de 2017 à 2022. Elle occupe plusieurs fonctions pendant sa législature :

  • membre de la commission des finances, elle a participé aux travaux sur les projets de loi de finances de 2018 à 2022 en tant que rapporteure spéciale de la mission « Travail, Emploi, Formation Professionnelle et Apprentissage » ;
  • co-rapporteure de la mission d'information relative aux chambres d'agriculture et à leur financement ;
  • rapporteure de la proposition de loi « Inclusion dans l’emploi par l’activité économique » ;
  • rapporteure de la commission spéciale sur l’activité professionnelle indépendante ;
  • co-présidente du groupe d'études Vin Vigne et Œnologie.

À partir de 2019, elle est porte-parole du groupe « La République en marche » à l'Assemblée nationale. Elle est reconduite à ce poste en octobre 2020.  Elle était dernièrement à la direction d’une entreprise de confection de vêtements en cuir pour les maisons de haute couture à Paris et à Graulhet, dans le Tarn.

Mariée et mère de trois enfants, Marie-Christine Verdier-Jouclas est Chevalier de l’ordre national du Mérite.

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Divers

Décès de M. Claude Bloch

M. Claude Bloch, dernier survivant lyonnais du camp d’Auschwitz, où il avait été interné adolescent, s'est éteint à l'âge de 95 ans le 31 décembre. Interné à la prison de Monluc en 1944, il a ensuite été membre du conseil d'orientation du Mémorial national de la prison de Montluc.

Lire la suite