Un jeune pupille de la Nation mis à l'honneur

Un jeune pupille de la Nation mis à l’honneur à l’occasion d’une cérémonie militaire à Roanne

Samedi 19 janvier, se déroulait à Roanne la cérémonie de remise officielle du fanion de la promotion 2018-2019 de la préparation militaire marine. Ce fut l’occasion pour la Marine nationale de montrer sa solidarité envers un militaire blessé en OPEX et son fils, adopté par la Nation en 2017.

Au cours de cette cérémonie solennelle, en présence des autorités militaires, placée sous la présidence de l’Amiral Pierre Soudan, Hugo, jeune pupille de la Nation dont le père, Marc, a été grièvement blessé en OPEX, était invité à présenter le coussin portant le fanion remis ce jour-là à la nouvelle promotion de plus de 30 élèves engagés pour l’année scolaire afin de suivre la formation proposée par la Préparation Militaire Marine (PMM) de Roanne.

Cette dernière, sensibilisée à l’action du Bleuet de France en faveur, notamment, des pupilles de la Nation, avait tenu à lui confier ce rôle afin de lui témoigner sa solidarité.

L'amiral Soudan remet un biffin au jeune pupille
L'Amiral Soudan aux côtés du jeune pupille et de son papa

En fin de cérémonie, l’Amiral Soudan lui remit, en présence de son père très ému, un joli cadeau, en l’espèce un « biffin » de la Marine qu’il pourra garder en souvenir et montrer…à son grand-père, lui-même ancien marin.

Les jeunes mousses de la PMM ont ensuite tenu à poser pour une photo souvenir en compagnie d’Hugo.

les élèves entourent le pupille qui tient un chien d'aveugle en laisse
Les élèves de la PMM entourent le jeune pupille

Une belle manière de donner du sens à l’engagement de la Marine nationale en faveur du Bleuet de France.

Gérard Georgeon

ONACVG de la Loire

© ONACVG – Marc Civier

Galerie images

  • cérémonie de remise du fanion en présence du jeune pupille

    cérémonie de remise du fanion

    © ONACVG

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Divers

Décès de M. Claude Bloch

M. Claude Bloch, dernier survivant lyonnais du camp d’Auschwitz, où il avait été interné adolescent, s'est éteint à l'âge de 95 ans le 31 décembre. Interné à la prison de Monluc en 1944, il a ensuite été membre du conseil d'orientation du Mémorial national de la prison de Montluc.

Lire la suite