Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Trois nouveaux Justes parmi les Nations à Dieulefit (Drôme)

Remise des médailles aux descendants des trois Justes

L'Institut Yad Vashem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Marcel Arsac (1899-1960), Colette Arsac (1900-1984) ainsi qu'à l'abbé Georges Magnet (1908-1944). Tous trois contribuèrent à sauver la vie de Rosalie Zalamansky et de ses deux enfants Henri et Sylvie. L'abbé Magnet, curé de Portes en Valdaine et La Bâtie-Rolland, un proche d'André Malraux, compagnon de  captivité, n'avait pu s'opposer à l'arrestation d'Henry, le père de famille, un Russe  ayant fui les pogroms qui décédera à Dachau en 1945. En revanche, il fit tout  ce qui était en son pouvoir pour protéger Rosalie, Sylvie et Henri Zalamansky, en les aidant notamment à gagner la fameuse école dieulefitoise de Beauvallon. Résistant, en particulier dans le Vercors, l'abbé Magnet sera dénoncé, arrêté et fusillé par les Allemands à Bourg de Péage en août 1944.

La famille Zalamansky  dut également son salut au courage du couple d'agriculteurs Colette et Marcel Arsac qui la cacha à La Bégude. 

En ce dimanche 10 septembre 2017, dans la salle des fêtes de Dieulefit,  les enfants, les petits-enfants , les neveux de ces trois Justes reçurent, à titre posthume la  médaille des Justes en leur nom, en présence de Madame Priotto, maire de Dieulefit et de Madame Arielle Krief, déléguée du comité français pour Yad Vashem.

Franck Tison,ONACVG de l'Ardèche

franck.tison@onacvg.fr

© Mairie de Dieulefit

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia