Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Conférence sur les « Justes parmi les Nations » à Marseille

Les témoins à la tribune lors de la conférence

Le mardi 12 septembre 2017, l’association « Mémoire Vive de la Résistance » (MVR) organisait, en partenariat avec l’ONACVG des Bouches-du-Rhône et le Comité français pour Yad Vashem, une conférence sur « Les Justes parmi les Nations ».

Organisée au Yachting Club de la Pointe Rouge, la conférence avait pour principal objectif de rendre hommage à ces hommes et à ces femmes ayant risqué leur vie pour porter secours aux Juifs persécutés durant la Seconde Guerre mondiale.

Après une présentation de la MVR par Maître Raymond Alexander, son président, Monsieur Serge Coen, Délégué régional du Comité français pour Yad Vashem a rappelé au public l’origine du titre de « Juste parmi les Nations » et l’importance du travail de mémoire à mener pour transmettre, notamment aux plus jeunes générations, les valeurs d’engagement, de solidarité et d’humanité qui ont animés ces hommes et ces femmes.

 

Les intervenants à la tribune : Hervé Gourio, directeur de l’ONACVG des Bouches-du-Rhône, Pierre Draï, enfant caché, Raymond Alexander, Président de la MVR, Serge Coen, Délégué régional pour le Comité français Yad Vashem, et Bertrand Manen, fils du Pasteur Manen reconnu « Juste parmi les Nations ».

 

 

Cette conférence fut également l’occasion, pour Monsieur Gourio, directeur de l’ONACVG des Bouches-du-Rhône, de présenter l’établissement public et son rôle en tant qu’opérateur mémoriel. Les CMC PACA ont ensuite présenté l’ouvrage sur « Les Justes parmi les Nations de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur », réalisé par l’ONACVG en 2016 et diffusé, notamment auprès des collèges et des lycées de la région, depuis le début de l’année 2017.

La parole fut ensuite donnée aux témoins. Monsieur Bertrand Manen, fils du Pasteur Henri Manen, a pu rendre compte de l’action de son père et de sa mère, Alice, tous deux reconnus « Justes parmi les Nations »  pour avoir sauvé des Juifs internés au Camp des Milles (près d’Aix-en-Provence).

 

Article intitulé « La Juste et l’orphelin » paru dans le Dauphiné libéré lorsque Pierre Draï, enfant caché, a retrouvé la personne qui l’avait sauvé.

 

 

Monsieur Pierre Draï a ensuite livré, avec une vive émotion, son parcours d’enfant caché, parcours qu’il n’a découvert que récemment en recherchant son passé et qu’il a restitué dans un livre autobiographique intitulé La mémoire déverrouillée (La mémoire déverrouillée, histoire d’un enfant caché 1943-1945, Éditions Gaussen).

Les personnes présentes ont ensuite pu poser des questions sur les témoignages émouvants qu’ils venaient d’entendre et échanger sur l’importance de transmettre l’histoire et la mémoire de ces hommes et de ces femmes « Justes parmi les Nations » qui ont su, durant la période la plus sombre de notre histoire, poser des actes profondément humains et exemplaires.

A l’issue de la conférence, les participants ont également pu découvrir l’exposition « Désobéir pour sauver », réalisée par l’ONACVG en partenariat avec Yad Vashem et qui rend hommage aux policiers et gendarmes français reconnus Justes parmi les Nations.

 

Laetitia VION et Pascal COGET (CMC PACA)

Laetitia.vion@onacvg.fr et pascal.coget@onacvg.fr

© ONACVG

 

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia