Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Mémoires de la guerre d’Algérie à Givors (69) et Feurs (42)

De gauche à droite : Michel Wilson, Rahim Rezigat, Saïd Merabti, Bernard Gerland

Dans le cadre des actions pédagogiques consacrées aux mémoires de la guerre d’Algérie, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) a organisé en partenariat avec l’association Coup de Soleil en Auvergne Rhône-Alpes, le lundi 18 septembre 2017, la rencontre de quatre acteurs ou témoins de la guerre d’Algérie avec des élèves du lycée polyvalent Aragon-Picasso de Givors et du lycée technique privé Le puits de l’Aune à Feurs, ce dernier participant pour la première fois.

Le projet, piloté par Abderahmen Moumen, chargé de mission « mémoires de la guerre d’Algérie », appuyé par Gérard Georgeon du service de proximité de la Loire, Magali Molina du service de proximité du Rhône, et Sylvain Bissonnier, coordonnateur mémoire et communication, avait pour ambition de faire témoigner côte à côte un ancien appelé, un ancien militant du FLN en France, un pied noir, adolescent lors de la guerre d’Algérie, et un descendant d’un ancien harki, né en Algérie. Les témoins sont revenus sur leur vécu personnel de la guerre d’Algérie, leur retour en France, la transmission familiale, les liens conservés avec l’Algérie et leur implication associative dans le domaine de la mémoire et de la réconciliation.

Préparés en amont par leurs professeurs d’histoire, les lycéens, environ 120 élèves répartis sur deux séances (matinée à Givors et après-midi à Feurs), ont pu poser des questions et échanger avec ces acteurs ou témoins. Les objectifs étaient d’insister sur la complexité de la guerre d’Algérie, de revenir sur les trajectoires plurielles d’hommes et de femmes qui ont été liés à ce conflit, de contribuer à la déconstruction des stéréotypes et de favoriser la pédagogie du débat.

Les retours ont été largement positifs, tant de la part des élèves et des enseignants que des témoins et des autres acteurs. Cette journée s'insère dans le cadre des actions menées par l'ONACVG afin d’accompagner les enseignants dans le traitement pédagogique de la période, de donner les clés de compréhension et de promouvoir les mémoires croisées et/ou partagées de la guerre d’Algérie.

 

Sylvain Bissonnier, MIMC Auvergne Rhône-Alpes

Service de proximité de la Loire

Service de proximité du Rhône

Abderahmen Moumen, Chargé de mission auprès de la Direction générale sur les mémoires de la guerre d’Algérie

© ONACVG



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia