Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Ajaccio - Corse-du-Sud - 13 novembre 2017- Centenaire des pupilles de la Nation et journée solidarité

Le directeur remet sa médaille à Valentin

A l’instar des manifestations liées au centenaire du statut des pupilles de la Nation qui ont eu lieu les 10 et 11 novembre à Paris, le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) de la Corse-du-Sud a choisi le lundi 13 novembre 2017 pour privilégier ce thème lors d’une journée de solidarité placée sous l’égide de Monsieur Bernard Schmeltz, préfet de Corse, préfet de la Corse-du-Sud.

Le matin, action sociale au siège du service départemental 

C’est en effet dès 9h30 que Monsieur Jacques Vergellati, directeur départemental, a réuni avenue Colonel Colonna d’Ornano la dernière commission solidarité de l’année 2017 sous la présidence de Monsieur Mathieu Casanova. Plus de 70 000€ de crédits délégués à l’action sociale seront attribués au profit des ressortissants de la Corse-du-Sud.

Convivialité et émotion autour des pupilles de la Nation à la maison du Combattant

Rendez-vous ensuite à la Maison du Combattant, boulevard Sampiero, où l’ensemble des administrateurs du Conseil départemental pour les anciens combattants et la mémoire de la Nation rejoignait les personnalités conviées autour de 20 pupilles représentatives du département… dont le plus jeune de Corse, Valentin Molluso, adopté après plus de 9200 enfants de cette île avant lui, la première bénéficiaire du soutien matériel et moral de l’Etat étant une petite fille prénommée Joséphine, inscrite sur les registres en 1918.

Venu spécialement de Porto-Vecchio avec son papa blessé en Afghanistan, Valentin, du haut de ses 4 ans, fera l’objet de toutes les attentions et suivra toutes les phases de la manifestation avec une patience étonnante.

En raison d’une période de réserve instituée pour cause d’élections territoriales, les élus ne participaient pas à cet évènement mais de nombreuses personnalités ou partenaires du service s’étaient déplacés :

Monsieur Romain Delmon, directeur de Cabinet du préfet, le Général Jacques Plays, commandant la région de gendarmerie, Monsieur Guy Monchaux, directeur des services académiques, le Lieutenant-Colonel Philippe Fassy, délégué militaire départemental adjoint, des chefs de service ou des bénévoles en charge ou acteurs de l’action sociale dans la région, ainsi que des associatifs.

A noter une forte présence des médias, non seulement la presse mais également France 3 Corse ViaStella et Corsenet infos, premier média local du Net.

Après les interventions axées sur les actions solidaires au cœur de la mission de l’Office et sur le statut des pupilles de la Nation, en particulier dans le contexte des opérations extérieures et des actes de terrorisme, place ensuite à un moment de convivialité autour d’un superbe buffet propice aux échanges. Une fois restaurés, les participants ont rejoint la salle d’honneur de cette maison du combattant, édifiée en 1938 juste avant la seconde guerre mondiale, afin d’assister à la remise de la médaille d’or de l’ONACVG attribuée aux membres du comité d’honneur du Conseil :

Monsieur Romain Delmon, directeur de cabinet du préfet de Corse, préfet de la Corse-du-sud, a récompensé Monsieur Marc-Aurèle Martinetti, ancien du débarquement de Provence, soldat de la 1ère Armée Rhin et Danube et des guerres d’Indochine et d’Afrique du Nord (AFN) ;

Monsieur Jacques Vergellati, directeur départemental a remis sa distinction à Monsieur Adolphe Pittalis, ancien d’Indochine et d’AFN ;

Monsieur Mathieu Casanova, président de la commission solidarité et président de l’association UDAC-ADAC Maginot n°160 a mis à l’honneur Monsieur Henri Nemitz, ancien d’AFN.

Puis, pour marquer ce lien intergénérationnel si particulier qui unit les membres de la sphère combattante et afin que notre jeune ressortissant conserve le souvenir de ce moment privilégié dans un coin de sa mémoire, le directeur lui a remis une petite médaille de l’ONACVG accompagnée de nombreux cadeaux.

Valentin a ainsi vécu un Noël anticipé et a laissé éclater sa joie au plus grand bonheur de l’assistance.

 

Solidarité et mémoire  

Ensuite, à partir de 15 heures, la projection des films dédiés aux centenaires de l’établissement public et du statut des pupilles a été très appréciée, de même que la présentation de l’exposition sur les 100 ans au service des anciens combattants et victimes de guerre qui a fait l’unanimité.

Dans ce cadre mémoriel et en prévision des opérations liées aux célébrations du centième anniversaire de l’Armistice, Monsieur Albert Defranchi, secrétaire général de l’Union départementale des anciens combattants, a proposé en avant-première un film réalisé par l’association «les fils des Morts pour la France». Cette œuvre relate l’histoire de Gaston Deblaize, poilu de la Grande guerre et sculpteur à l’origine des 6 bornes de la Terre Sacrée érigées dans le monde. En partenariat avec la Ville d’Ajaccio, celle située sur la route des Sanguinaires sera bien sûr mise à l’honneur le 11 novembre 2018.

Beau projet dans les cartons de la commission mémoire et de son président, Monsieur Raoul Pioli.

En cette belle fin de journée de convivialité et de mémoire partagée qui aura permis de créer de nouvelles énergies autour de la solidarité, les 80 personnes présentes, fleur du Bleuet épinglée à la boutonnière, ont longuement débattu et certaines reprendront même à leur compte la dernière partie de l’allocution du directeur :  

« Pour terminer, si je devais donner une définition métaphorique du mot solidarité, je parlerai d’une chaîne humaine dont la rigidité n’est due qu’à la volonté des maillons forts de soutenir les maillons plus fragiles.

Mais gardons toujours  à l’esprit que le maillon fort aujourd’hui, sera peut-être le plus faible demain.   

Ce sentiment je le retrouve dans l’action quotidienne, au service des autres, de ces femmes et de ces hommes, partenaires et amis de l’ONACVG, qui  possèdent ce gène qui donne un sens magnifique à leur vie. Quitte à égratigner leur modestie, je me permets de citer 2 personnes : Madame Isabelle Gaggini, fille de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, actuellement présidente de Corse active, réseau au cœur de l’économie sociale et solidaire, puis Monsieur Hyacinthe Choury, fils de Maurice et neveu de Danielle Casanova, pour son dévouement à la présidence du secours populaire de la Corse-du-Sud. 

Telle la devise de l’Office, ils sont l’exemple concret du lien qui peut unir la Mémoire à la Solidarité »

ONACVG Corse-du-Sud

© ONACVG

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia