Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Réunion du comité régional "harkis" dans le Grand Est

Le comité régional "harkis" réuni à Strasbourg

Le 19 décembre 2017, le comité régional de concertation « Harkis » s’est réuni à la Préfecture du Bas-Rhin, en présence, entre autres, de Monsieur Mohamed Nemeri, chargé de mission « Harkis » à la Direction Générale de l’ONACVG, de Monsieur Abderahmen Moumen, chargé de mission nationale « Mémoire de la guerre d’Algérie », de plusieurs directeurs de service départemental de l’ONACVG ou leurs représentants (SD 51, 54, 55, 67, 68 et 88), de la coordonnatrice Mémoire et Communication d’Alsace de l’ONACVG, du chef du service « Partenariat » de la Direction régionale du Pôle Emploi de Nancy, du Délégué militaire départemental adjoint, d’un représentant de l’Académie de Strasbourg et de plusieurs présidents ou représentants d’associations de harkis.

Cette réunion a été l’occasion de faire le point au niveau régional sur les différents objectifs fixés en 2014 par le plan d’action « harki », tant au niveau de la réparation, que sur le plan de la reconnaissance.

 

Concernant le dispositif des emplois réservés, le débat a fait ressortir que la convention cadre signée en mars 2017 entre l’ONACVG et Pôle Emploi en faveur des enfants de harkis n’est pas encore vraiment opérationnelle, dans la mesure où les services de Pôle Emploi ne sont pour l’instant pas en mesure d’identifier les candidats possédant un passeport professionnel et nécessitant un accompagnement approprié. Le bilan des emplois réservés montre un faible recrutement d’enfants de harkis dans les trois versants de la fonction publique, principalement en raison du niveau de diplômes exigé et d’un manque de mobilité géographique.

S’agissant du volet mémoriel, un grand travail reste à faire dans la région Grand Est pour transmettre la mémoire de la guerre d’Algérie et l’histoire des harkis. L’ONACVG s’est engagé à développer cette mission mémorielle, en s’appuyant notamment sur les deux expositions existantes « La guerre d’Algérie. Histoire commune, mémoires partagées ? » et « Parcours de harkis et de leurs familles ». Un effort de formation sera également mené vis-à-vis des personnels des services départementaux de l’ONACVG, mais aussi des enseignants, pour promouvoir cette partie de notre histoire.

Moment privilégié d’écoute et de dialogue entre les institutions et les associations représentatives de harkis, cette séance du comité régional a permis de définir les actions à conduire pour renforcer l’efficacité des mesures prises par l’État en faveur des anciens membres des formations supplétives et de leurs proches.

 

Jean Pilleri, ONACVG du Bas-Rhin

© ONACVG

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia