Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Ajaccio - 75ème anniversaire de la Libération de la Corse : la dernière escale de l’Aviso « Commandant l’Herminier »

Matthias Canonne, Angélica Catellaggi, CMC de Corse, Xavier Lhernould, Jacques Vergellati, directeur départemental

Baptisé du nom de celui qui commandait le sous-marin Casabianca, le commandant Jean L’Herminier, l’Aviso « commandant Jean l’Herminier » est mis à flot en 1981. Après plus de 30 ans de service, il sera démantelé à Brest cet été.

Mais qui était Jean L’Herminier ? Né en janvier 1902 à Fort-de-France, il s’inscrit quelques années plus tard à l’École Navale. Remarquable manœuvrier qui préfèrera la désobéissance au déshonneur, il sauve le Casabianca le 27 novembre 1942 en s’échappant de la rade de Toulon sous les feux adverses alors que la flotte française se sabordait. Il effectuera diverses missions en Corse, notamment la plus célèbre « Pearl Harbour ». Jean L’Herminier est donc un des artisans de la Libération de la Corse puisque le 13 septembre 1943, quelques jours après l’insurrection ajaccienne du 9, il débarque à Ajaccio avec le 1er bataillon de Choc dans le cadre de l’opération Vésuve déclenchée depuis Alger par le Général Giraud.  Grand invalide, il décèdera en juin 1953.

Ajaccio est la ville marraine de ce patrouilleur depuis 1987. C’est donc avec une grande émotion que Monsieur Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio, a accueilli, pour cette ultime escale du mercredi 21 mars 2018, les 98 membres d’équipage encadrés par le Pacha actuel, le Capitaine de corvette Mathieu Canonne. Étaient présents dans les salons napoléoniens de la Ville, les autorités civiles et militaires et le monde combattant local. Après cette réception, rendez-vous à bord du bâtiment amarré au port de commerce d’Ajaccio où un déjeuner était prévu avant le dépôt de gerbe au pied du buste de Jean L’Herminier sur le quai éponyme. Si les heureux invités ont eu la chance d'être conviés à une visite complète, ce sont surtout les scolaires qui ont pu découvrir les jours suivants la complexité d’un navire de guerre et le dévouement de ses marins.

Au-delà de la symbolique du nom, le bateau fait référence à son histoire : des portraits du commandant l’Herminier et des pièces d'époque sont affichés, reflétant ainsi le lien passé-présent.

A l’occasion de ce 75ème anniversaire de la Libération de la Corse, ce dernier « au revoir » symbolique a permis de rappeler l’engagement de ceux qui, partis d’Alger, ont foulé le sol de la Corse en septembre 1943 pour participer à la libération de l’île jusqu’au 4 octobre, faisant ainsi de la Corse, comme l’a dit le Général de Gaulle, le "premier morceau de France libérée".

 

Mission Interdépartementale Mémoire et Communication de la Corse

© ONACVG

 

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia