Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Une conférence pour marquer le centenaire du Prix Nobel de la Paix attribué à la Croix-Rouge pour la prise en charge des blessés de la Grande Guerre

Intervention de Daniel Palmieri

Le service départemental de l’ONACVG de la Loire en partenariat avec la Délégation territoriale de la Croix Rouge, et le Conseil départemental de la Loire, a organisé, avec le soutien la Mission interdépartementale mémoire et communication de l’ONACVG, le jeudi 26 avril 2018 dans la salle des fêtes de l’Hôtel du département, une conférence destinée à marquer le « Centenaire de la remise du prix Nobel de la Paix au Comité International de la Croix-Rouge ».

Introduction de Fabienne Perrin

Après le mot d’accueil prononcé par Fabienne Perrin, en charge de la jeunesse au Conseil départemental, Gérard Georgeon directeur du service départemental de l’ONACVG de la Loire, a évoqué la naissance de l’ONACVG, liée à la prise en charge des victimes de la Grande Guerre et expliqué l’actualité de ses missions de reconnaissance et de solidarité ; de même, il a rappelé l’histoire de la création du Bleuet de France. Autant de raison justifiant la force des liens particuliers ayant amené l’ONACVG et la Croix-Rouge à œuvrer ensemble pour l’organisation de cette manifestation.

 

Affiche de l'exposition

 

L’exposition temporaire réalisée en 2008 par le service départemental de l’ONACVG de la Loire « 1914-1918 : LA LOIRE AU SERVICE DES BLESSÉS », présentée dans la  salle, servait de toile de fond et permettait une mise en perspective à l’échelle locale. Le pastel de Christian-Henri Roullier, qui illustrait l’affiche de cette exposition, sorti exceptionnellement du Musée hospitalier de Charlieu où il est précieusement conservé, a été présenté au public par Mme Danièle Miguet, conservatrice du Musée.

La conférence donnée par Monsieur Daniel Palmieri, historien responsable de la recherche auprès du Comité International de la Croix Rouge sur le thème « L’humanitaire en guerre. Le Comité International de la Croix Rouge à l’épreuve de la Première Guerre mondiale » a été particulièrement appréciée par la centaine de personnes présentes. Il a notamment rappelé que l'humanitaire en temps de guerre n'est pas né en 1914. Pourtant, sans la Première Guerre mondiale, il n'existerait pas tel que nous le connaissons aujourd'hui. Le CICR, jusque-là une petite institution philanthropique, devient une véritable organisation internationale humanitaire, tant par les moyens dont il dispose que par son champ d'action. À cette époque, le CICR doit faire face à de nouveaux défis humanitaires (victimes civiles, captivité de masse, disparus...) et à des problématiques (place et rôle des femmes dans l'humanitaire, argent, compétition, réputation, instrumentalisation de l'action humanitaire,...) qui aujourd’hui encore restent d'actualité.

Il était important que l’ONACVG, lui-même centenaire, puisse, au travers de cette conférence de haut niveau, rendre un hommage appuyé à celles et ceux qui ont aidé ses ressortissants au cours de la Grande Guerre.

Gérard Georgeon, ONACVG de la Loire

Sylvain Bissonnier, MIMC Auvergne Rhône-Alpes

© ONACVG / Croix Rouge

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia