Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions > Mémoire > A la une en Région >

Emile ou l’espérance des petits artistes de la mémoire en Corrèze.

Cette année encore, trois classes ont participé au concours des petits artistes de la mémoire, témoignant ainsi de l’implication des enseignants et l’aventure des enfants remontant notre Histoire.

Jeudi 14 juin 2018, Frédéric Veau, préfet de la Corrèze félicitait les petits élèves dans les jardins de l’hôtel de la préfecture, impressionnés mais très fiers de découvrir la maison de la République.

Le palmarès départemental était le suivant : l’école de La Rivière de Mansac, d’Aubazine et de Vitrac sur Montane.

« Je m’appelais Emile, ou entre rêve et cauchemar : ce qu’aurait pu être la vie du poilu s’il n’était tombé au combat », est le carnet de guerre réalisé, raconté et illustré par les élèves de CM1 et CM2 de la Rivière de Mansac, alternant la vie réelle et dramatique de la guerre dans des coloris de bleus et la vie révée d’Emile si la France avait été en paix, dans des teintes de jaune et orangé. Ainsi rêve et réalité, paix et guerre, vie et mort donne un rythme dynamique, dramatique, poétique et très émouvant à ce magnifique livret.

 

photo d'une page du carnet de guerre de la Riviere de Mansac

Les enfants d’Aubazine ont réalisé un carnet de guerre contant l’histoire de deux frères de la commune, partis sur le front. Un important travail de recherche sur l’histoire de cette vraie famille d’Aubazine a permis aux enfants de toucher de plus près, les poilus de 14, piou-pious jetés dans la bataille il y a 100 ans.

 

photo d'une page du carnet de guerre d'Aubazine

 Vitrac sur Montane témoigne par une construction imaginée très artistique de leur livret, de  la correspondance entre le soldat inconnu et sa fille Marianne.

 

photo d'une page du carnet de guerre de Vitrac sur Montane

Pour la 3ème année consécutive, un prix hors concours a été attribué à Catherine Monthieu, professeur coordinatrice SAPAD à l’hôpital de Brive, pour la réalisation d’un panneau exprimant la date du 11 novembre 1918 réalisé avec talent par les enfants de 6 à 18 ans hospitalisés qu’elle a ensuite offert au préfet.

 

Le jury académique a confirmé la place de premier prix à l’école de La Rivière de Mansac.

 

photo gouter des enfants dans le jardin de la préfecture

Après une remise de diplômes et de prix en présence des membres du conseil départemental de l’ONAC et des autorités civiles et militaires, le préfet a invité petits et grands à partager un délicieux cocktail coloré, après la prise de la photo générale et symbolique sur les marches de la préfecture en présence de la presse.

 Marie Sébert, ONACVG de la Corrèze

©ONACVG

 

 



Archives actualité en région
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia