Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Actualités >

Remise des prix du CNRD pour l'Académie de Paris à l'Hôtel de Ville

La directrice générale de l'ONACVG, Rose-Marie Antoine, a remis le second prix "devoir individuel collège" à une élève du collège Notre-Dame de la Gare

La remise des prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD), dont le thème était cette année « La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi », a eu lieu le 31 mai dernier dans les salons de l’Hôtel de Ville à Paris. Cette année, 180 lauréats ont été récompensés.

 

Fondé en 1961 par le ministre de l’Education nationale de l’époque, Lucien Paye, le CNRD est devenu au fil des années une véritable institution dans le paysage scolaire de notre pays. Il permet de perpétuer chez les jeunes Français la mémoire de la Résistance et de la Déportation, afin de leur permettre de s'en inspirer en s'appuyant sur les leçons historiques et civiques que leur apporte l'École. A ce jour, il est le concours mémoriel le plus ancien (le concours général date de 1747) et celui qui recueille le plus grand nombre de candidatures.

Pour cette édition, dans l’Académie de Paris, plus de 1200 collégiens de troisième et lycéens y ont participé. Le jury était composé de professeurs, de chefs d’établissement, d’anciens résistants et déportés, et de représentants de différentes institutions (mémorial de la Shoah, fondation de la Résistance, musée duGénéral-Leclerc-de-Hauteclocque-et-de-la-Libération-de-Paris-musée Jean-Moulin).

 

Une partie des lauréats récompensés ce 31 mai.

La cérémonie a commencé par les interventions de Mme Vieu-Charier, adjointe à la maire de Paris, chargée de la mémoire et du monde combattant-correspondant défense, de Gilles Pécout, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de Paris, chancelier des universités, et d’Annette Wieviorka, historienne et directrice de recherches au CNRD. Les élèves se sont ensuite vu remettre des ouvrages ainsi qu’un diplôme individuel par Mme Rose-Marie Antoine, directrice générale de l’ONACVG, M. André Rakoto, directeur du service départemental de l’ONACVG du 75, M. Pierre Morel, président du comité d'action de la Résistance, le Général André-Marie d'Anselme de la Fondation Leclerc, M. Serge Barcellini, président du Souvenir français, et Mme Alice Tajchman, qui préside la commission pédagogique du mémorial de la Shoah.

Les élèves du lycée La Fontaine, sous la direction de leur professeur d’éducation musicale Patrick Choukroun, ont proposé plusieurs intermèdes musicaux qui ont ému la salle.

ONACVG

© Rectorat de l'Académie de Paris

 



Archives actualités
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia