Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Actualités >

Inhumation du sergent Claude Fournier à Douaumont

La secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Madame Geneviève Darrieussecq, était présente à la cérémonie

Le 21 février 2018, une cérémonie peu commune a eu lieu à la nécropole de Fleury-devant-Douaumont, haut lieu de la mémoire nationale. En effet, trois soldats, deux inconnus et le sergent Claude Fournier, récemment identifié, ont été inhumés dans ce cimetière militaire. L’histoire de cette identification est hors du commun.

Le 6 mai 2015, les restes mortels de trois soldats français tués lors de la Première Guerre mondiale furent retrouvés sur le chantier du Mémorial de Verdun. Une plaque d’identité au nom du sergent Claude Fournier fut relevée à proximité du lieu de la découverte, sans que la preuve puisse être apportée qu’elle appartienne à l’un de ces hommes.

Discours de Madame Darrieussecq lors de la cérémonie


Le petit-fils du soldat a alors demandé une analyse ADN, autorisée par le Ministère des Armées de façon exceptionnelle. C’est en effet la première fois qu’une telle démarche est effectuée. Le rapport final établi fin mai 2017 a confirmé l’identité du soldat. L’analyse a été menée par le docteur Frémont, médecin légiste à Verdun, en collaboration avec le Docteur Tania Delabarde, anthropologue à l’Institut Médico-légal de Paris, et le Professeur Christine Keyser, spécialiste en génétique à l’Institut Médico-légal et au CHU de Strasbourg. Les techniciens en identification criminelle de la Gendarmerie de la Meuse ont également été impliqués, avec l’accord du Procureur de la République de Verdun, ont transféré le crâne pour entamer une reconnaissance faciale. Le soldat a ainsi pu être identifié, en comparant le résultat à une vieille photo de groupe où son nom apparaissait.

      Madame Darrieussecq s'adressant aux enfants présents pour l'occasion

C’est donc en cette journée, fin février 2018, 102 ans après la mort de ces soldats lors de la bataille de Verdun, que la cérémonie d’inhumation a eu lieu, en présence du petit-fils du soldat identifié ainsi que d’une centaine de personnes, dont plusieurs écoliers. La secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, qui assistait à la cérémonie, a tenu à saluer les jeunes présents : « Leur participation est un symbole fort. La transmission de la mémoire passe immanquablement par les jeunes générations ». Elle a également tenu à rendre hommage aux deux soldats inconnus enterrés auprès du sergent Claude Fournier « Si vous êtes inconnus par l’identité, vous êtes reconnus par la force de votre sacrifice ».

ONACVG

© G. Darrieussecq

 



Archives actualités
Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia