Ministère de la Défense et des Anciens combattants
Imprimer Accueil > Nos missions >

Rapatriés et Harkis

Une nouvelle mission pour l'ONACVG

 
Le Comité interministériel de modernisation de l'action publique, par sa décision du 17 juillet 2013, a souhaité, dans un but de plus grande efficacité, que la gestion des divers dispositifs en faveur des populations rapatriée et harkie soit recentrée sur l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), en vue de constituer un guichet unique.
 
Ainsi, la disparition, au 1er janvier 2014, de l'ANIFOM (Agence nationale pour l'indemnisation des Français d'Outre-Mer), puis, au 1er janvier 2015, de la MIR (Mission interministérielle pour les rapatriés) a induit le transfert à l'ONACVG de nouvelles compétences, auxquelles s'ajoutent celles jusqu'alors exercées par les préfets dans ce même domaine.
 
L'important maillage territorial de l'ONACVG favorise une plus grande proximité avec les publics concernés, désormais accueillis et orientés dans les services départementaux.
 
Par ailleurs, l'ONACVG bénéficie du concours et de l'expérience du Service central des rapatriés (SCR) d'Agen, dépendant du ministère de l'intérieur et dont les origines remontent à 1956.
 
 
Pour consulter le bilan 2016 du plan Harkis, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous:

Bilan 2016 du plan Harkis

Bilan du plan Harkis 2014-2016/ Dossier de presse

Pour consulter notre dépliant, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous:

Les droits des anciens membres des forces supplétives

Imprimer
10/03/2016
Consultez les marchés publics passés par l'ONACVG en 2015
Consulter
Archives
Contrat d'Objectifs et de Performance
Contrat d'Objectifs et
de Performance
Consulter


Réalisation du site Internet : CBi-Multimedia