11 novembre 2018 : centenaire de l'Armistice de la Première Guerre mondiale

11 novembre 1918 – 11 novembre 2018 : il y a 100 ans, la Première Guerre mondiale prenait fin. En ce dimanche 11 novembre 2018 , commémorations, hommages et événements ont eu lieu partout en France pour célébrer le centenaire de l’Armistice.

L'Arc de Triomphe lors de la cérémonie du 11 novembre 2018

L'arc de Triomphe, lors de la cérémonie

ONACVG

La cérémonie de commémoration

11h, les cloches des villes de France sonnent pendant 11 minutes, comme ce fut le cas il y a 100 ans. La cathédrale de Notre-Dame  de  Paris a fait de même, lançant ainsi une cérémonie exceptionnelle sous l’Arc de Triomphe. 70 chefs d’État étaient présents pour l’occasion,  parmi eux  Angela Merkel, Donald Trump, ou encore Vladimir Poutine. Plusieurs temps forts ont marqué cette matinée, comme l’hommage musical de la chanteuse  béninoise Angélique Kidjo aux troupes coloniales, ou le « Bolero » de Ravel interprété par l’Orchestre des jeunes de l’Union Européenne. Des élèves de différents lycées de Seine-Saint-Denis ont lu des extraits de correspondances d’époque, en français, allemand, anglais, et chinois. Après le discours du Président de la République, le clairon de Georges Labroche a résonné sous l’Arc de Triomphe, ce même clairon qui sonna la fin de la guerre, le 11 novembre 1918. La flamme de la tombe du Soldat Inconnu a été ravivée, concluant ainsi la cérémonie.


Spectacles

Ce week-end, deux représentations de « Clemenceau, le musical » ont été données au Palais des Congrès à Paris. Le spectacle revenait sur le  parcours  de cet homme durant la Première Guerre mondiale, et son application au devoir de reconnaissance pour toutes les victimes de ce conflit. Soutenu par l’ONACVG, le spectacle s’est engagé aux côtés du Bleuet de France.

Clemenceau le musical

L’opéra « Shell Shock, a requiem for a war », était quant à lui programmé dimanche soir à la Philharmonie de Paris. Mécène de la soirée, la mutuelle des forces armées Unéo y a officiellement remis à Rose-Marie Antoine, Directrice générale de l’ONACVG et Présidente de l’Œuvre nationale du Bleuet de France, le résultat de l’opération « Fleur de Courage », soit un chèque de plus de 90 000 €. Mise en place du 11 octobre au 11 novembre, elle visait à récolter des fonds pour le Bleuet de France. A son terme, Unéo  s'était engagé à doubler les dons récoltés avant de les remettre à l’Œuvre.

Remise de chèque pour le Bleuet de France

 

Les illuminations

Lors des soirées du 9, 10, et 11 novembre, l’Hôtel national des Invalides a vu le Bleuet de France fleurir sa façade, lieu emblématique où cette œuvre caritative  a vu le jour, il y a désormais 100 ans.

illumination de la façade des invalides

Du 5 au 11 novembre, 12 nécropoles nationales ont été mises en lumière, symbolisant chacune un aspect du conflit ou une bataille de la Grande Guerre. Pour l’occasion, sur certains sites, des jeunes venus dans le cadre scolaire ou  au cours d’une Journée Défense Citoyenneté, ont  participé à  la mise en place des diodes et des bleuets sur les tombes. Au total, ce sont 29 000 lumières qui ont éclairé les 29 000 tombes des nécropoles.

la nécropole de Gammarth en Tunisie

© ONACVG, Clemenceau le musical, Maxence Vergne