8 juin : Journée nationale d'hommage aux morts pour la France en Indochine

Samedi 8 juin 2019, l'Hôtel national des Invalides a accueilli dans la cour d'honneur une cérémonie exceptionnelle dans le cadre de la Journée nationale d'hommage aux morts pour la France en Indochine, présidée par le Premier ministre Édouard Philippe.

Cérémonie du 8 juin Journée nationale en hommage aux morts pour la France en Indochine

La cérémonie a eu lieu dans la cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides

© ONACVG

La cérémonie, à laquelle ont assisté de nombreux anciens combattants de ce conflit, étant divisée en deux parties. Dans un premier temps, le Premier ministre a passé en revue les troupes et a rendu hommage aux morts pour la France en Indochine, en déposant une gerbe de fleurs au pied de la plaque commémorative.

Cette guerre nous oblige à poursuivre le travail de mémoire. Un grande nation, c'est une nation qui regarde son histoire en face, sans altération, ni réécriture. Pour avancer.

Édouard Philippe

Par la suite, ce sont les acteurs Audrey Giacomini et Philippe Torreton qui ont à leur tour rendu hommage, en lisant des textes, lectures introduites par le cinéaste et historien Éric Deroo. L'orchestre à cordes de la Garde Républicaine a continué en entamant le concerto pour l'Adieu de Georges Delerue.

Instituée par décret le 26 mai 2005, cette journée d'hommage correspond au jour du transfert à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette, de la dépouille du Soldat Inconnu d'Indochine.

Un des hauts lieux de la mémoire nationale, implanté à Fréjus, est consacré aux militaires et civils morts en Indochine. Il abrite près de 24 000 sépultures.