Ariège, une collecte singulière pour le Bleuet de France

Pour la collecte du 14 Juillet au profit du Bleuet de France, le service départemental de l'ONACVG de l'Ariège s'est intégré dans une manifestation mémorielle qui réunissait de nombreux véhicules militaires de la Seconde Guerre mondiale.

À l'occasion de la fête nationale du 14 Juillet, la très belle ville de Mazères organisait, en partenariat avec des associations d'anciens combattants et de reconstituteurs, un grand rassemblement de véhicules militaires de la Seconde Guerre mondiale.

Résistance et Libération

Les engins, authentiquement d'époque et aptes à rouler, sont remis en état par des passionnés d'histoire et de mécanique. La présence de chars particulièrement imposants, ainsi que des modèles de véhicules rares et atypiques a attiré une foule nombreuse, mais respectueuse des gestes barrières.

la star de la manifestation

rare et atypique

Profitant de cette importante manifestation, le service départementale de l'ONACVG, en partenariat avec l'Anopex, la Fname OPEX et l'Association pour la mémoire combattante ariègeoise, a organisé une collecte au profit du Bleuet de France. Celle-ci fut une belle réussite grâce à la générosité d'un public sensibilisé par l'ambiance historique de la manifestation. Ce grand rassemblement fut aussi l'occasion pour l'ONACVG de présenter ses missions et de prendre contact avec quelques futurs ressortissants qui avaient omis de faire leur demande de carte du combattant.

le stand ONACVG

Cette belle journée s'est clôturée par une cérémonie avec dépôts de gerbes devant le très beau monument aux morts de la ville de Mazères, en présence d'un « pioupiou » portant les attributs du 59e RI, régiment ariègeois engagé sur le front dès les premiers jours de la Grande Guerre.

Un soleil radieux ayant chassé la pluie et les nuages, cette  belle journée du 14 Juillet a rencontré un vif succès auprès d'un public nombreux venu se replonger dans son histoire et répondre généreusement à la collecte du Bleuet de France.

Rédacteur : Éric Périn, directeur SD 09

Crédit photos © SD 09 ONACVG