Cérémonies du 11 Novembre 2020 au Maroc

Malgré le contexte sanitaire, de nombreux hommages ont été rendus en comité restreint dans plusieurs villes marocaines.

Les cérémonies commémorant l’armistice de 1918 ont marqué cette année le 102° anniversaire de la fin de la Grande Guerre.

Les circonstances sanitaires exceptionnelles ont cependant contraint l’organisation, en restreignant notamment les effectifs autorisés à y participer et en limitant les mouvements durant les manifestations.

Toutefois, et pour continuer à honorer nos anciens combattants et défendre ainsi la liberté qu’ils nous ont offerte,  plusieurs événements ont été organisés.

L'ambassadrice de France remet une Croix du combattant.
L'ambassadrice de France remet une Croix du combattant.

Invitées par la France, les autorités civiles et militaires marocaines et des délégations étrangères ont pris part aux célébrations de la fin des combats de la Première Guerre mondiale. Différents hommages ont été rendus lors de ces manifestations, ponctués d’actions mémorielles, qui se sont déroulées, en partenariat avec le service ONACVG de Casablanca :

  • Au carré militaire de Meknès : cérémonie ;
  • À  l’Institut français de Meknès, pour la visite d’une exposition réalisée par l’ONAC avec les forces armées royales, sur l’engagement des soldats marocains  dans la Première Guerre mondiale ;
  • Au carré militaire de Fès : cérémonie ;
  • Aux carrés militaires de Rabat et de Kenitra : cérémonies ;
  • Au carré militaire de Casablanca : cérémonie.

Cette année tout particulièrement, au-delà d’un hommage rendu aux soldats de toutes nationalités tombés au champ d’honneur, un accent particulier a été porté pour commémorer également la mémoire de tous les combattants venus d’Afrique subsaharienne qui ont livré bataille en Europe.

73,3 millions d’hommes ont été mobilisés au cours de ce conflit mondial auquel participèrent près de 500 000 soldats africains dont  40 000 soldats marocains.

Rédaction : service ONACVG du Maroc

Crédits photos: ONACVG du Maroc