Départ de Rose-Marie Antoine

Rose-Marie Antoine quitte ses fonctions de Directrice Générale de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre le 14 Juillet. Elle a souhaité adresser un message aux agents de l'ONACVG et au monde combattant.

Rose Marie Antoine quitte l'ONACVG

Rose Marie Antoine quitte l'ONACVG

© Franck Beloncle

Mesdames, Messieurs,

Vous le savez, je quitte mes fonctions le 14 juillet prochain après plus de six années passées à la Direction Générale de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

C'est avec un pincement au cœur que je referme ce dernier chapitre de ma vie professionnelle.  Je n’ai pas vu le temps passer. Dès mon arrivée, j’ai été confrontée au transfert des établissements médico-sociaux pour recentrer l’Office sur ses missions fondatrices. Immédiatement, J’ai souhaité rencontrer les associations représentatives du monde combattant, mes interlocutrices privilégiées. Avec elles, j’ai eu à cœur de défendre les valeurs collectives qui nous rassemblent.

Aujourd’hui, l’Office se concentre sur ses missions de soutien et d’accompagnement  des combattants d’hier et ceux d’aujourd’hui, leurs ayants cause, les nouvelles générations du feu et les victimes de guerre et du terrorisme, il s’ouvre aussi  à la jeunesse de notre pays tel un passeur de mémoire.

Je tiens à vous exprimer toute ma reconnaissance pour le travail accompli tout au long de ces années. J’ai toujours pu compter sur vous, dans les bons moments comme dans les plus difficiles. Vous avez su vous montrer impliqués pour l’accompagnement de tous nos ressortissants. J’ai souvent été impressionnée par votre professionnalisme et votre sens du service public. Plus que jamais, votre sens du devoir et votre engagement sont indispensables à notre établissement.

L’ONACVG aborde une nouvelle étape de son évolution. Dans le cadre de la maîtrise des dépenses publiques, notre établissement comme beaucoup d’autres devra adapter ses moyens aux missions qui lui sont données dans un esprit de rationalisation et d'efficience, il devra poursuivre sa modernisation pour être en capacité de mieux répondre aux attentes de la société actuelle, il aura certainement de nouveaux défis à relever.

Tous les objectifs fixés par la tutelle et inscrits dans le Contrat d’Objectifs et de Performance 2014/2018 ont été atteints. Il s’agit maintenant de mettre le cap sur l'avenir tout en conservant l’héritage de nos aînés. Le meilleur atout pour cela reste notre maillage territorial qui offre à nos ressortissants une véritable proximité avec l’institution et qui donne à notre établissement la part d’humanité si chère à ceux qui en ont été à l’initiative.

Il sera aussi important de poursuivre notre mission pédagogique auprès des jeunes générations à travers nos concours scolaires désormais bien identifiés et reconnus par le ministère de l’Education Nationale. Le travail de mémoire et d’histoire que nous avons engagé pour valoriser les hauts lieux de mémoire est appelé à se développer, les valeurs d’engagement, d’unité de courage et de solidarité que nous continueront de défendre à travers nos actions seront au cœur de notre prochaine feuille de route.

Il faudra soutenir davantage le Bleuet de France. Ce symbole républicain qui nous rassemble est aussi une œuvre qui nous permet de collecter des fonds pour financer des projets. Faire vivre cette fleur de courage née dans la grande guerre en invitant les citoyens à l’arborer lors des grands moments d’union nationale est l’objectif que nous devons poursuivre.
 
Ces dernières années, de grandes figures du monde combattant nous ont quittés. Je pense à eux. Je sais que vous n’oublierez pas leurs noms et leurs combats et que vous poursuivrez fièrement dans la voie qu’ils ont tracée…   

La rentrée de septembre ouvrira une nouvelle page pour l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, ce sera à vous de l’écrire. Quant à moi, je pars en confiance car je suis convaincue que vous aurez encore l’envie et l’énergie de faire prospérer notre belle Maison, centenaire mais bien vivante et enracinée dans le territoire.  Le passage de relais intergénérationnel est en cours. Que chacun saisisse cette belle opportunité pour la mémoire et la solidarité.

J’aurai toujours plaisir à vous voir, à vous apporter mon aide où que je sois. On ne quitte jamais définitivement ceux avec qui on a aimé être.  

Le passage de relais intergénérationnel est en cours. Que chacun saisisse cette belle opportunité pour la mémoire et la solidarité.

Rose-Marie Antoine