Déplacement du général Éric Maury dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône

Le 2 Juin 2021, le général Éric Maury, directeur général adjoint de l'ONACVG, s'est déplacé dans les Alpes-de-Haute-Provence, puis a poursuivi sa visite le lendemain à Aix-en-Provence. Il a rencontré différents acteurs engagés au profit du monde combattant et du travail de mémoire sur les conflits contemporains.

Le général Maury a d'abord rencontré les élèves de 3e et les enseignants du collège Camille-Reymond de Château-Arnoux, avec lesquels il a pu échanger sur les différents projets menés par l’établissement avec l’Office : concours scolaires « Bulles de mémoire » et Concours national de la Résistance et de la Déportation, journées pédagogiques à la Maison d'Histoire et de Mémoire d'Ongles (MHeMO) et au Conservatoire national pour la mémoire des Français d’Afrique du Nord à Aix-en-Provence, projet d’exposition sur les guerres, les migrations et l'exil.

Rencontre au collège de Château-Arnoux.

À Digne-les-Bains, il a ensuite remis au lieutenant-colonel Jean-Pierre Thirion, en présence de la délégation militaire départementale, la médaille d’argent de l’ONACVG. C’est avec une vive émotion que ce dernier, délégué militaire départemental en retraite et membre du conseil départemental pour les anciens combattants pendant 11 ans, a reçu cette distinction.

Délégation militaire départementale.

À l’issue de cette cérémonie, le général Maury a rencontré l’ensemble des membres du conseil départemental pour les anciens combattants, afin d’échanger sur les sujets relatifs au monde combattant.

Conseil départemental pour les anciens combattants.

Le général  s’est ensuite rendu à la Maison d’Histoire et de mémoire d’Ongles pour visiter le musée consacré aux familles d’anciens harkis en présence de Natalie William, sous-préfète de Forcalquier et de Maryse Blanc, maire de la commune.

Visite à la MHeMO.

Le lendemain, le général Maury a visité le Conservatoire national pour la mémoire des Français d’Afrique du Nord à Aix-en-Provence, et échangé avec ses responsables, dont le président Joseph Pérez. Il s’est ensuite rendu à la nécropole nationale de Luynes.

Abderahmen Moumen, directeur du service départemental des Alpes-de-Haute-Provence