Deux collèges des Alpes-de-Haute-Provence restituent leurs travaux sur les mémoires de la guerre d’Algérie

Le vendredi 26 juin 2020, une délégation composée de représentants de la mission « Mémoire et Citoyenneté » de l’académie d’Aix-Marseille, de l’ONACVG et de la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles s’est déplacée dans deux établissements du département impliqués dans l’appel à projets « Rencontre avec les témoins de la guerre d’Algérie ».

Durant l’année scolaire 2019-2020, l’ONACVG et le rectorat d’Aix-Marseille ont à nouveau lancé leur appel à projets intitulé « Rencontre avec les témoins de la guerre d’Algérie » auprès des collèges et lycées du territoire académique. Si la crise sanitaire a empêché un grand nombre d’établissements de finaliser leurs travaux, et a conduit à l’annulation de la journée de restitution programmée en mai à Manosque, deux collèges des Alpes-de-Haute-Provence ont souhaité présenter aux partenaires du projet leurs productions finales. 

Les partenaires du projet et membres de la délégation posant avec les élèves : Monsieur Abderahmen Moumen, directeur du service départemental de l’ONACVG des Alpes-de-Haute-Provence, Madame Laetitia Vion, référente mémoire régionale de l’ONACVG en PACA, Monsieur Gérald Attali, IA-IPR, Madame Nathalie Topalian, IEN, Madame Maryse Blanc, maire d’Ongles, Monsieur Thierry Michalon, Président de la MHeMo, Madame Yamina Chalabi, présidente d’honneur de l’association des rapatriés anciens combattants d’Afrique du Nord et le capitaine Thierry Bazin et l’adjudant-chef Franck Breton, représentant la Délégation militaire.

Le vendredi 26 juin 2020 fût une journée pleine d’émotion. Elle a débuté au collège Camille-Reymond de Château-Arnoux où une classe de 3e, représentée par 7 élèves, a exposé son projet à la délégation. Réalisé sous forme de montage audio, l’enregistrement restitue des extraits de témoignages collectés au long de l’année lors de rencontres avec des acteurs de la guerre d’Algérie, ou choisis dans des œuvres littéraires étudiées. Les élèves ont été longuement applaudis pour ce travail qui présentait les mémoires plurielles de l’Algérie tout en restituant, de façon sensible, les émotions ressenties par ceux qui ont connu ce pays.

Des remises de lots à destination des élèves, des enseignants, et des CDI, ont suivies la présentation des projets dans les deux établissements.

La matinée s’est poursuivie au collège Henri-Laugier de Forcalquier, où des élèves de 3e ont à leur tour présenté le projet qui les a conduits à rencontrer et à travailler avec différents partenaires : la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles, mais aussi des professionnels des métiers du livre et une association – La Miroiterie – qui les a aidés à enregistrer leurs textes, rédigés autour de verbes judicieusement choisis pour restituer ces mémoires de la guerre d’Algérie (connaître, traverser, s’exiler, accueillir, etc.). Les membres de la délégation ont d’ailleurs été invités à fermer les yeux pour écouter cette mise en voix émouvante.

Ces restitutions ont à nouveau prouvé l’intérêt d’inviter les élèves à travailler sur les mémoires de la guerre d’Algérie, tant sur le plan historique et civique, que d'un point de vue artistique et sensible, démontrant ainsi l’apport d’un travail interdisciplinaire.

Lorentina NOVEMBRINO, secrétaire au service départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Laetitia VION, Référente mémoire régionale PACA