Don au profit du Bleuet de France en Haute-Vienne

Le 3 août, la Fédération nationale des blessés du poumons combattants a fait un don exceptionnel à l'Œuvre nationale du Bleuet de France à Oradour-sur-Glane (87).

La Fédération nationale des blessés du poumons combattants  (FNBPC) va cesser son activité à l’aube de ses 100 ans. Elle aura œuvré sans relâche pour la défense du droit à réparation des victimes de maladies du poumon.

Née en 1921 à l’hôpital militaire de campagne Les Bains, dans l’Aude, à l’initiative d’un groupe de patients soutenus par leur médecin, la FNBPC a suivi les malades dans leur parcours de soins. Elle les a accompagnés dans leur réinsertion avec la création de la Cité sanitaire de Clairvivre, en Dordogne. Ce lieu, en plus d’être un centre d’accueil et de réinsertion professionnelle, abritera dorénavant le musée qui pérennisera toute la mémoire d’une association qui a défendu les droits de ses adhérents tout au long de son existence.

Fidèle à ses valeurs de solidarité, la FNBPC a souhaité faire un don de 5000 € à l’Œuvre nationale du Bleuet de France.

Remise du chèque

La remise du chèque à M. Durix, directeur du service départemental de l’ONACVG de la Haute-Vienne, s’est déroulée à la mairie d’Oradour-sur-Glane, le 3 août dernier, en présence de M. Robert Hebras, dernier survivant du massacre de 643 habitants de ce bourg du limousin, perpétré le 10 juin 1944, du maire de la commune, Philippe Lacroix, de son adjoint à la mémoire, Benoit Sadry, des deux vice-présidents du CDAC de l’ONACVG, Marie-Josette Mariaud et Maurice Degot et de Michel Rouzier, président de l’UDAC.

Don au Bleuet de France

L'événement a eu lieu à Oradour-sur-Glane, car le président de la FNBPC, M. Robert Talbot habite cette cité. Il y a été adjoint au maire pendant plusieurs mandats. Il a participé à la reconstruction et à la renaissance de ce bourg en y installant son entreprise et en recréant un important tissu associatif. C’est donc avec beaucoup d’émotion qu’il a procédé à ce don dans ce lieu ô combien symbolique.

Merci à la FNBPC pour sa générosité et au maire d’Oradour pour son accueil.

Sylvie Codecco

Adjointe au directeur – SD ONACVG 87