Formation des enseignants sur la guerre d'Algérie à Montpellier

Les 5 et 6 février 2019, le rectorat de Montpellier, représenté par Danielle Le Prado-Madaule, IA/IPR d'histoire géographie et référente mémoire et citoyenneté, a organisé en partenariat avec l'ONACVG et le Mémorial du camp de Rivesaltes une formation sur les enjeux pédagogiques de l'enseignement des mémoires de la guerre d'Algérie.

ouverture du plan académique de formation à destination des enseignants autour du thème de la guerre d'Algérie à Montpellier
Ouverture du Plan académique de formation

Organisées pour la deuxième année consécutive, les deux journées de ce Plan académique de formation ont été bien remplies. Les différents historiens et spécialistes de la guerre d'Algérie Tramor Quemeneur, Sébastien Ledoux, et Danielle Le Prado-Madaule, ont entretenu le public d'enseignants sur l'historiographie, les enjeux d'histoire et de mémoire de ce conflit, et les enjeux scolaires.

Des points plus spécifiques ont été abordés, comme le Front national de libération (FLN) ou l'Organisation armée secrète (OAS) par Didier Lavrut, et la bande dessinée en France et en Algérie, par Vincent Marie. Abderhamen Moumen a, quant à lui, expliqué ce qu'étaient les harkis et les autres supplétifs.

L'exposition de l'ONACVG "La guerre d'Algérie. Histoire commune, mémoires partagées ?" a été présentée aux enseignants, accompagnée de la mallette numérique et des outils pédagogiques mis à disposition. Le concours Bulles de mémoire a été évoqué comme un autre moyen de travailler autour du conflit, ainsi que les valises pédagogiques et ateliers du Mémorial du camp de Rivesaltes. Enfin, les témoignages en classe, par quatre témoins de la guerre d'Algérie, ont été présentés.

Les participants semblent aujourd'hui motivés et prêts à accueillir des témoins et l'exposition de l'ONACVG en classe !

Nathalie Marsaa, CMC Occitanie

© ONACVG

(galerie photo ci-dessous)