Hommage au héros de guerre Albert Séverin Roche dimanche 25 novembre 2018 à Réauville (Drôme)

Dimanche 25 novembre 2018, le village de Réauville célébrait la mémoire d'un Poilu au destin exceptionnel, le soldat Albert Séverin Roche. Retour sur cet hommage à un héros de guerre, enfant du pays.

Ce 25 novembre 2018, la commune de Réauville célébrait la mémoire d’un drômois au destin d’exception, le Poilu Albert Séverin Roche. L'ONACVG de la Drôme était particulièrement honoré d’assister à cette cérémonie. Cette année a en effet été l’occasion de rendre un double hommage à la mémoire du soldat Roche. Outre la cérémonie, c'est également une des classes de l'école primaire de Réauville qui a remporté le concours départemental 2018 des Petits Artistes de la Mémoire. Se fondant sur la vie d'Albert Roche pour réaliser leur œuvre, les élèves ont ainsi fait honneur à la mémoire de leur ancêtre. La cérémonie a par ailleurs été présidée par madame la Secrétaire générale de la sous-préfecture de Nyons, madame Béatrice Gauthier. L’hommage a ainsi été l’occasion d’assister à un vibrant intermède musical, interprété par la fanfare du 27e bataillon de chasseurs alpins, unité initiale du Poilu Roche. Une reconstitution des costumes des Poilus a également été observée grâce aux efforts d'une association de la Marne.

Membres du 27e bataillon de chasseurs alpins, unité initiale du soldat Roche.
Des soldats du 27e bataillon de chasseurs alpins, unité d'origine d'Albert Séverin Roche.

Homme au destin romanesque, Albert Séverin Roche sera blessé neuf fois au cours de la guerre. Le Poilu Roche s’obstinera pourtant à retourner au combat. Capturant près de 1180 soldats ennemis, il se porte volontaire pour toutes les missions jugées « suicidaires ». Son parcours hors norme sera rapporté au général Foch lui-même. Celui-ci le consacrera alors « Premier soldat de France », et demandera aux Alsaciens rassemblés sur la place de l’Hôtel de Ville en novembre 1918 de rencontrer leur « Libérateur ».

Entre autres honneurs, le soldat Roche sera également désigné pour faire partie du cortège des huit soldats chargés de porter le cercueil du Soldat inconnu pendant la cérémonie de l’Arc de Triomphe du 11 novembre 1920.

Des membres d'une association de la Marne avait reconstitué les fameux costumes "Bleu horizon" de la Grande Guerre pour l'occasion
Des membres d'une association de la Marne avaient reconstitué les fameux costumes "Bleu horizon" de la Grande Guerre pour l'occasion

Ce 25 novembre 2018, c’est pourtant en son honneur qu’étaient réunis les Réauvillois. Un siècle plus tard, leur fierté pour ce héros, enfant du pays, demeure intacte.

Marilou Lansac, ONACVG Drôme

Crédits photo: Franck Tison