Hommage aux combattants en OPEX à Arras en présence d’une centaine de personnes dont 60 collégiens

L’ONACVG du Pas-de-Calais a organisé à Arras le 12 octobre 2021 un après-midi mémoriel pédagogique consacrée aux combattants en opération extérieure, en partenariat avec l’association nationale des participants aux opérations extérieures (ANOPEX), et avec le soutien de la ville d’Arras, de la délégation militaire départementale et d’Unéo.

Cette manifestation s’est déroulée en présence de M. Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, de M. Frédéric Leturque, maire d’Arras, et de Mme Mady Dorchies-Brillon, conseillère régionale déléguée au devoir de mémoire. Des élèves des collèges Jean Moulin de Barlin et Saint-Vincent de Paul à Arras étaient également présents.

Les femmes ont été mises à l'honneur lors de la conférence "L'engagement des femmes en opérations extérieures".

Cette manifestation s’est déroulée en deux temps. Les jeunes et le public ont d’abord assisté à la conférence « L’engagement des femmes en opérations extérieures ». Le colonel Jean-Pierre Pakula, président national de l’ANOPEX, a expliqué ce qu’était une opération extérieure et quelle place y avait les femmes aujourd'hui. Son introduction a été complétée par le témoignage de trois femmes militaires. Le jeune public s'est montré extrêmement attentif et curieux, permettant aux trois femmes d'exprimer les raisons de leur engagement au service de la France. Cette intervention a laissé place à la présentation par Jérôme Bujakiewicz, ancien combattant, de cinq portraits de femmes, issus de son exposition photographique créée en compagnie de sa femme "Portraits de nos anciens combattants et victimes de guerre". À l'issue, quatre femmes ont été décorées de la croix du combattant par le préfet et le délégué militaire départemental.

Dans un second temps, une cérémonie commémorative en hommage aux militaires morts en opérations extérieures, et plus particulièrement aux 20 soldats originaires du Pas-de-Calais, s’est tenue au monument aux morts d’Arras.  Les jeunes y ont participé activement en lisant les noms de ces militaires, en déposant une gerbe et en interprétant les chants Le soldat et la Marseillaise. Une manifestation particulièrement émouvante qui a également permis un échange chaleureux entre les collégiens et les familles de militaires morts en OPEX.

 

Fanny Bourdet, ONACVG du Pas-de-Calais (62)

© René Czyrka