L'hommage de Montelimar à Alain Bertoncello

Le 30 novembre 2019, la commune de Montélimar choisissait d'honorer la mémoire d'Alain Bertoncello, le commando marine tombé au Burkina Faso pour sauver des otages, en mai dernier.

Le rond point Alain Bertoncello
Rond-Point Alain Bertoncello à l'entrée nord de Montélimar

Alain Bertoncello est mort au combat dans la nuit du 9 au 10 mai 2019 au Burkina Faso. Il faisait partie du commando marine Hubert qui réunit des soldats parmi les plus aguerris, capables d'intervenir sur tous les théâtres d'opération. Alain Bertoncello était un militaire d'élite, chuteur professionnel et nageur de combat. Il n'a pas hésité à donner sa vie pour en sauver quatre, celles d'hommes et de femmes détenus par un groupe terroriste.

Si Alain Bertoncello était haut Savoyard d'origine, il avait aussi de fortes attaches en Drôme. Singulièrement à Montélimar où ses grands parents résident aujourd'hui. Nul doute que ce fait ait contribué à pousser la municipalité de Montélimar à donner le nom d'Alain Bertoncello à un rond-pont au nord de la commune.

Lors de la cérémonie d'inauguration, Christine Bonnard, sous-préfète de Nyons a rappelé à quel point Alain Bertoncello s'était inscrit dans le droit fil de celui qui a donné son nom à son unité , le lieutenant de vaisseau Augustin Hubert, qui, lui aussi donna sa vie, le 6 juin 1944, à Ouistreham pour libérer la France.

Hommage des commandos marine à leur frère d'armes
Hommage des marins à leur frère d'armes

Franck Tison, ONACVG de la Drôme

© ONACVG