Inauguration de l'exposition OPEX aux Invalides

L'exposition « OPEX, mémoires combattantes et engagement français en opérations extérieures » a été présentée en avant première, le 15 novembre, dans les salons du gouverneur militaire de Paris. Elle a été inaugurée par la directrice générale de l'ONACVG et sera prochainement installée durant deux semaines dans les coursives de l'Hôtel national des Invalides.

Un visteur de l'exposition OPEX

Exposition OPEX - Inauguration dans les salons du GMP

L’inauguration s’est effectuée en présence du général Abad, gouverneur militaire de Paris, du général Christophe de Saint-Chamas, gouverneur des Invalides, de M. Patrice Latron, directeur du cabinet de la ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens Combattants, et du général Éric Maury, directeur général adjoint de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Discours de Mme Peaucelle-Delelis

Mme Véronique Peaucelle-Delelis, directrice générale de l’ONACVG a prononcé un discours en ouverture de l’événement, puis M. Sylvère Vesnier, directeur du service départemental de Maine-et-Loire et concepteur de l’exposition, a présenté celle-ci devant les invités, notamment les élèves de la classe Défense et citoyenneté du lycée René-Cassin. Cette introduction a été complétée par les témoignages de M. Christophe Soulard et de Mme Amandine Lecoffre qui ont relaté leur expérience  de militaires déployés en opérations extérieures.

L’exposition « OPEX, mémoires combattantes et engagement français en opérations extérieures ». est composée de 21 panneaux classés en deux grandes parties qui affichent  deux ambitions principales : la première met en lumière les origines, le cadre juridique et politique d’organisation des OPEX ainsi que les différentes missions qui sont menées en intervention. La seconde se concentre sur l’expérience quotidienne vécue par les hommes et les femmes projetés en opérations extérieures, sur les blessés et leur reconstruction, sur les pertes, et sur la place occupée par les OPEX dans la mémoire collective de la société française.

Les textes ont été rédigés par M. Sylvère Vesnier  et les photographies proviennent en grande partie des fonds iconographiques de l’Anopex ou de l’ECPAD. Sur les panneaux, des QR codes renvoient vers des pages web permettant d’approfondir la compréhension du sujet traité.

M. Vesnier devant les élèves du lycée René-Cassin.
M. Vesnier devant les élèves du lycée René-Cassin.

M. Vesnier devant les élèves du lycée René-Cassin.

L’exposition a pour vocation d’être un outil facilitant la mise en œuvre d’actions pédagogiques autour des mémoires des opérations extérieures. Les différents acteurs du réseau territorial de l’ONACVG en avaient formulé à plusieurs reprises le besoin. Pour répondre à cette attente, le département Mémoire et citoyenneté de l’Office s’est lancé, il y a presque un an, dans l’élaboration de cette exposition à portée nationale.

Celle-ci va donc poursuivre son chemin vers les services départementaux après son inauguration à Paris. Comme le souligne Mme Peaucelle-Delelis, «... par son approche inédite et résolument mémorielle des opérations extérieures, cette exposition pédagogique et accessible est destinée en premier lieu à un public jeune non-initié à la question. »

Visuel de l'exposition OPEX

Crédits photos : bureau communication du gouverneur militaire de Paris