Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Le 19 mars 2019, se déroulait la Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Voilà bientôt deux ans, l’ONACVG a entamé un important projet autour de l’histoire et des mémoires de la guerre d’Algérie, pour que la parole de ses témoins, victimes, et acteurs, ne tombe jamais dans l’oubli.

Cérémonie, Darrieussecq au mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du maroc et de la TUnisie

Geneviève Darrieussecq dépose une gerbe devant le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

© ONACVG

C’est lors d’une cérémonie devant les trois colonnes du mémorial de la guerre d’Algérie des combats du Maroc et de la Tunisie (haut lieu de la mémoire nationale du ministère des Armées) situé sur le quai Branly, que la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a présidé cette cérémonie. Ce monument rend hommage aux Morts pour la France et aux victimes civiles de cette guerre.

Depuis la loi du 6 décembre 2012, le 19 mars a été institué Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Le 19 mars 1962 marque la date anniversaire du cessez-le-feu en Algérie prévue par les « Accords d’Evian », nous commémorons aujourd’hui son 57ème anniversaire. S’il marque pour les appelés le retour auprès de leurs proches, il est synonyme de souffrances pour de nombreux rapatriés.

Aujourd’hui, l’ONACVG poursuit son travail autour des mémoires de la guerre d’Algérie, en mettant en place des outils pédagogiques variés : l’exposition La guerre d’Algérie. Histoire commune, mémoires partagées ? disponible dans tous les départements, complétée de 9 vidéos, des séances de témoignages dans les écoles et des formations réservées aux enseignants souhaitant aborder le thème en classe.

Ce 19 mars, le journal Le Monde a publié un article sur les séances de témoignages proposées aux écoles par l'ONACVG, dans le cadre de la mise en valeur de la pluralité des mémoires de la guerre d'Algérie.