Journées pédagogiques : la Seconde Guerre mondiale au pied des Pyrénées

En marge du colloque « Évasions 1940-1944 » à Oloron Sainte-Marie (64), l’ONACVG des Pyrénées-Atlantiques ainsi que les Missions Interdépartementales Mémoire et Communication Nouvelle Aquitaine et Occitanie, ont organisé trois événements à destination des scolaires. Une classe de troisième du collège Saint-Joseph et une classe de troisième professionnelle du Lycée des Métiers de la Montagne ont pris part au projet.

Mise en commun des réponses par les élèves et explications historiques par Yannick Purgues, coordonnateur mémoire et communication Nouvelle-Aquitaine.
Mise en commun des réponses par les élèves et explications historiques par Yannick Purgues, coordonnateur mémoire et communication Nouvelle-Aquitaine.

Le vendredi 4 octobre au matin, deux ateliers ont été proposés. L’un autour de l’exposition de l’ONACVG des Pyrénées-Atlantique « France libre – Français libres », le second sur la clandestinité et les moyens utilisés par les évadés de France pour falsifier les documents d’identité afin de traverser la frontière franco-espagnole. Ce dernier invitait les élèves à confectionner leur propre carte d’identité dans les conditions de 1943.

Le jeudi 10 octobre après-midi, après avoir assisté à la projection du film « Le dernier passage », sur l’histoire du réseau franco-belge d’évasion Comète, très actif au Pays basque, les élèves ont participé à une cérémonie par des lectures de témoignages devant le cairn des Evadés en présence de monsieur Christophe Pecate, sous-préfet d’Oloron Sainte-Marie.

Le vendredi 11 octobre après-midi, afin de sensibiliser les élèves à l’histoire locale, l’ONACVG a organisé une balade mémorielle sur un itinéraire emprunté par des candidats à l’évasion en juillet 1943. Cette marche de 2 km allait de l’hôtel où ils se sont retrouvés au lieu de leur arrestation où un hommage leur a été rendu par les élèves.

Jean-François Vergez, ONACVG des Pyrénées-Atlantiques

Maxime Saint-Germes, coordonnateur mémoire et communication Nouvelle-Aquitaine

Journées pédagogiques – La Seconde Guerre mondiale au pied des Pyrénées

  • Les élèves devant les panneaux de l’exposition « France libre – Français libres » répondant à un questionnaire.

    A la découverte de l'exposition « France libre – Français libres »

    ONACVG

    Description
    Les élèves devant les panneaux de l’exposition « France libre – Français libres » répondant à un questionnaire.
  • Mise en commun des réponses par les élèves et explications historiques par Yannick Purgues, coordonnateur mémoire et communication Nouvelle-Aquitaine.

    A la découve de l’exposition « France libre – Français libres » (2)

    ONACVG

    Description
    Mise en commun des réponses par les élèves et explications historiques par Yannick Purgues, coordonnateur mémoire et communication Nouvelle-Aquitaine.
  • Cécile Font, coordonnatrice mémoire et communication explique aux élèves quels étaient les moyens utilisés par les évadés pour fabriquer des faux papiers afin de traverser la frontière franco-espagnole.

    Médiation autour de la falsification de documents d'identification

    ONACVG

    Description
    Cécile Font, coordonnatrice mémoire et communication explique aux élèves quels étaient les moyens utilisés par les évadés pour fabriquer des faux papiers afin de traverser la frontière franco-espagnole.
  • Les élèves essaient de trouver les bons tampons administratifs ainsi que les bons timbres fiscaux à apposer sur les cartes d'identités de 1943.

    Entrainement avant confection de cartes d'identités

    ONACVG

    Description
    Les élèves essaient de trouver les bons tampons administratifs ainsi que les bons timbres fiscaux à apposer sur les cartes d'identités de 1943.
  • Jean-françois Vergez, directeur du sd64 et Cécile Font, coordonnatrice mémoire et communication, aident les élèves à insérer leur photographie sur les cartes d'identités confectionnées par les élèves.

    Mise en place des photographies sur les cartes d'identités

    ONACVG

    Description
    Jean-françois Vergez, directeur du sd64 et Cécile Font, coordonnatrice mémoire et communication, aident les élèves à insérer leur photographie sur les cartes d'identités confectionnées par les élèves.
  • A gauche, une carte d'identité sur le point d'être finalisée.

    Une carte d'identité réalisée par un élève

    ONACVG

    Description
    A gauche, une carte d'identité sur le point d'être finalisée.
  • Les élèves ont participé à une cérémonie par des lectures de témoignages en présence de monsieur Christophe Pecate, sous-préfet d’Oloron Sainte-Marie.

    Cérémonie devant le cairn des Evadés (1)

    ONACVG

    Description
    Les élèves ont participé à une cérémonie par des lectures de témoignages en présence de monsieur Christophe Pecate, sous-préfet d’Oloron Sainte-Marie.
  • Les élèves ont participé à une cérémonie par des lectures de témoignages en présence de monsieur Christophe Pecate, sous-préfet d’Oloron Sainte-Marie.

    Cérémonie devant le cairn des Evadés (2)

    ONACVG

    Description
    Les élèves ont participé à une cérémonie par des lectures de témoignages en présence de monsieur Christophe Pecate, sous-préfet d’Oloron Sainte-Marie.
  • Les élèves du collège Saint-Joseph et du Lycée de la Montagne regroupés lors de la marche mémorielle le long du Gave d'Ossau.

    Marche mémorielle

    ONACVG

    Description
    Les élèves du collège Saint-Joseph et du Lycée de la Montagne regroupés lors de la marche mémorielle le long du Gave d'Ossau.
  • Les élèves marchent sur les pas de candidats à l'évasion en juillet 1943.

    Marche mémorielle (2)

    ONACVG

    Description
    Les élèves marchent sur les pas de candidats à l'évasion en juillet 1943.
  • Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre, lieu où furent arrêtés les candidats à l'évasion 45 minutes après le début de leur marche en juillet 1943.

    Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre.

    Description
    Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre, lieu où furent arrêtés les candidats à l'évasion 45 minutes après le début de leur marche en juillet 1943.
  • Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre, lieu où furent arrêtés les candidats à l'évasion 45 minutes après le début de leur marche en juillet 1943.

    Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre

    ONACVG

    Description
    Hommage des élèves devant la stèle du capitaine Jeanpierre, lieu où furent arrêtés les candidats à l'évasion 45 minutes après le début de leur marche en juillet 1943.

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Rapatriés et ex-membres des forces supplétives

Lancement du site harkis.gouv.fr

La commission Harkis, installée en 2022 et présidée par Jean-Marie Bockel, a travaillé à la création d'un site gouvernemental entièrement dédié aux harkis.

Lire la suite