Journées pédagogiques sur la guerre d'Algérie et ses mémoires à Ongles

Les 14 et 15 octobre 2019, près de 80 élèves de Troisième des collèges du pays de Banon et de Forcalquier, ont été accueillis à la Maison d'Histoire et de Mémoire d'Ongles (MheMO) pour deux journées pédagogiques organisées par l'ONACVG.

La MheMO est un musée qui retrace l’arrivée et l’installation à Ongles, commune des Alpes-de-Haute-Provence, de 25 familles d’anciens harkis en septembre 1962.

Les élèves du collège de Forcalquier, avec les témoins et les équipes ONACVG du service départemental des Alpes-de-Haute-Provence et les Coordinateurs mémoire et communication - MIMC PACA
Les élèves du collège de Forcalquier, avec les témoins et les équipes ONACVG d'Alpes-de-Haute-Provence et les Coordinateurs mémoire et communication - MIMC PACA.

Ces journées pédagogiques permettent de revenir sur l’histoire de ces familles et plus généralement sur l’histoire de la guerre d’Algérie, de la décolonisation et de ses conséquences.

M. GENIN Albert, appelé pendant la guerre d'Algérie, témoignent devant les élèves.
Albert Genin, appelé pendant la guerre d'Algérie, témoignent devant les élèves.

Ces journées sont partagées en deux temps.

La matinée est consacrée à la visite de trois sites : une exposition permanente Ils arrivent demain…qui retrace l’histoire des familles d’anciens harkis à Ongles ; le hameau de forestage dominant le village où les familles furent installées ; et enfin l’exposition Parcours de Harkis et de leurs familles mise à disposition par l’ONACVG.

Les élèves ont ensuite écouté les témoignages de descendants d'anciens Harkis, de pieds-noirs, d'engagés ou appelés de l'armée française, ou de personnes ayant vécu l’arrivée des familles à Ongles. Un temps d'échange a ensuite été aménagé pour que les élèves posent des questions aux témoins.

Ainsi, durant ces deux journées, ont pu témoigner devant les élèves : Albert Genin (appelé) ; Belkacem Gueroui (descendant d'un ancien moghazni) ; Robert Garcia (pied-Noir) ; M. Lecœur (Appelé) : Saïd Merabti (descendant d'ancien harki) ; Marie-Ange Guiseppi (Ongloise) ; M. Gigli (Appelé) ; Buno Grima (pied-noir).

Ces rencontres sont toujours un temps fort qui permet aux élèves de mieux saisir la complexité de la guerre d'Algérie et de ses mémoires par l'écoute de différents points de vue.

Tout au long de ces journées, les classes sont accompagnées par Abderahmen Moumen, directeur de l’ONACVG des Alpes-de-Haute-Provence, Laetitia Vion et Pascal Coget, coordonnateurs mémoire et communication (MIMC PACA).

Photo d’un des ateliers d’échanges entre les élèves et M. Robert Garcia, pied-noir.
Un des ateliers d’échanges entre les élèves et Robert Garcia, pied-noir.

Abderahmen Moumen, ONACVG Alpes-de-Haute-Provence