A la découverte de « Belfort, ville de Résistance, 1870-1945 »

A l‘occasion du 27 mai, Journée nationale de la Résistance, l’ONACVG a organisé une journée consacrée à la (re)découverte d’une cité du Lion particulièrement marquée par la Résistance lors des trois dernières guerres.

Belfort résistance
Introduction à la visite par Michaël Verry, directeur départemental de l'ONACVG, devant le monument à la mémoire des fusillés et martyrs de la Résistance.

Une vingtaine d’élèves du collège Signoret de Belfort ont ainsi été guidés par Vanessa Jacob, coordonnatrice mémoire et citoyenneté de Bourgogne Franche-Comté, sur un parcours pédestre conçu au fil des sites emblématiques de la Résistance durant les trois guerres : monuments, noms de rue, jusqu’à des détails qui passent inaperçus auprès des Belfortains, comme la multitude des impacts de balles sur les bâtiments administratifs, qui témoignent de la violence des combats de fin 44.

Belfort résistance
Vanessa Jacob guide le groupe sur les traces de la Résistance.

De l’avis de l’ensemble de la classe et de leurs enseignants, la journée a été fructueuse, et l’expérience sera renouvelée. Depuis, des guides conférenciers de l’Office de tourisme de la ville ont d’ailleurs été formés par l’ONACVG pour proposer le circuit aux touristes de passage à Belfort.

Belfort résistance
Statue d'Edith cavell, infirmière anglaise fusillée par les allemands en 1915.

ONACVG Belfort

© Préfecture du Territoire de Belfort