La jeunesse haut-saônoise engagée au profit du Bleuet de France

Lors d’une journée placée sur le thème d’une rencontre intergénérationnelle entre la jeunesse et les anciens combattants, de jeunes volontaires se sont défiés amicalement au profit du Bleuet de France.

Le 4 mai 2022 restera gravé dans les mémoires de nos jeunes. C'est également le ressenti des anciens combattants venus sur la BA 116 de Luxeuil-les-Bains ce mercredi après-midi. Cette journée a commencé par une prise d’armes au cour de laquelle une dizaine de volontaires appartenant aux escadrilles Air Jeunesse (EAJ) de 1re année de la base aérienne a reçu le calot de l’armée de l’Air et de l’Espace des mains d’EAJ de 2e année et d’anciens combattants, preuve de leur appartenance à cette escadrille et marqueur fort de leur engagement.

Tous portaient, avec fierté, la fleur du Bleuet. Ils étaient accompagnés sur les rangs par les jeunes sapeurs-pompiers de Luxeuil et de Lure, les cadets de la gendarmerie  de la Haute-Saône, les cadets de la Défense du 35e RI de Belfort, ainsi que les jeunes de l‘école pour l’insertion dans l’emploi (Épide) de Belfort.

Après ce moment solennel, il était proposé une  activité de type « parcours urbain » de plus de 4 kilomètres, couvrant toute l’étendue de la base. Différentes équipes de quatre se sont défiées,  les EAJ de Luxeuil-les-Bains et de Dijon, les JSP, les cadets de la gendarmerie et les cadets de la Défense. Outre le meilleur temps à réaliser, il était demandé de faire preuve d’entraide, de cohésion et de solidarité dans le groupe, de se motiver mutuellement pour réussir en équipe.

Plus de 130 jeunes ont participé à cette activité, parrainée par le service départemental de l’ONACVG de Haute-Saône (qui a offert les médailles et les coupes). Cette rencontre a mobilisé toutes les entités de la base aérienne, à commencer par son commandant, le colonel Arnaud Bouilland, particulièrement enthousiaste pour cette opération, ainsi que  le service communication, la délégation militaire départementale et le service des sports (qui a mis en place le parcours).

Tous ces jeunes se sont dépensés pour le Bleuet de France et se sont disputé la victoire sous les encouragements des anciens combattants et des autorités, restés jusqu’à la remise des prix. La petite histoire retiendra que c’est une équipe des JSP qui a gravi la plus haute marche du podium.

À noter que la base aérienne a profité  des installations présentes pour effectuer, le lendemain matin, un challenge interne toujours en soutien au Bleuet de France.
 

Toutes et tous arboraient un large sourire malgré la fatigue. La première édition de ce « Challenge du Bleuet de France » a été unanimement saluée et appréciée. L’ensemble des participants a convenu de renouveler l’opération en 2023 !