La jeunesse honorée en Haute-Vienne

Les lauréats du Concours national de la Résistance et de la déportation, du concours « Les petits artistes de la mémoire » et les jeunes de Haute-Vienne qui se sont démarqués par leur engagement ont été mis à l'honneur de différentes manières.

Les lauréats du CNRD en Haute-Vienne
Les lauréats du Concours national de la Résistance et de la déportation reçus à la préfecture de Haute-Vienne.

Le 30 juin, 50 lauréats du Concours national de la Résistance et de la déportation ont reçu leurs récompenses à l'occasion d'une remise des prix officielle qui s'est déroulée à la préfecture de la Haute-Vienne, sous la présidence de M. Sébastien Brach, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet. Plus de 300 jeunes ont concouru sur les deux années 2020 et 2021. Les travaux ont été de grande qualité malgré deux années scolaires perturbées par la crise sanitaire. C'est avec beaucoup de plaisir que tous ces jeunes ont pu se retrouver dans ce lieu symbolique de la République et rencontrer les anciens combattants qui avaient leur âge au moment de leur engagement pour la France.

Le moment fort de cette rencontre a été la transmission du Flambeau de la mémoire par Robert Hébras, dernier survivant du massacre perpétré le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane, à sa petite fille Agathe. Celle-ci a endossé cette mission avec beaucoup d'émotion en mesurant parfaitement la responsabilité qui était dorénavant la sienne, « pour que ne soient jamais oubliées les 643 victimes de la barbarie nazie à Oradour ».

M. Hébras transmet le Flambeau de la mémoire à sa petite fille.
M. Hébras transmet le Flambeau de la mémoire à sa petite fille.

La cérémonie s'est achevée avec l'interprétation de La Marseillaise par deux jeunes ténors du conservatoire de Limoges.

Les classes de CM2 de Mme Lemmet et de M. Schneider, de l’école élémentaire Ferdinand-Buisson, de Feytiat, ont été classées respectivement 1re et 2de du palmarès académique du concours « Les petits artistes de la mémoire ». Les élèves ont mis à l’honneur le parcours de Robert Goudoud et de Jean Denanot, deux poilus originaires de leur commune, morts pour la France lors de la Grande Guerre.

Interprétation de La Marseillaise
Interprétation de La Marseillaise.

Une distribution des prix a été organisée le 5 juillet par M Thibault Bergeron, directeur de l’école, en présence de M. Sébastien Brach, directeur de cabinet du préfet, du lieutenant-colonel Denis Petit, délégué militaire départemental, de M. Durix, directeur du SD 87 de l’ONACVG, de M. Michel Rouzier, président de l’UDAC, de M. Pasquier, président de l’Amicale des porte-drapeaux, de Mme Lapaquette, inspectrice de la circonscription, de M. Lafaye et de M. Villéger, de Feytiat.

Un grand bravo à tous les élèves et à leurs enseignants, pour leur créativité, leur investissement et pour avoir su mener leur travail jusqu’à son terme malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire.

À l'instar de la cérémonie nationale, la commémoration de la Fête nationale du 14 Juillet à Limoges a été marquée par un temps civil pour mettre à l'honneur la jeunesse qui s'est engagée sous différentes formes cette année en Haute-Vienne.

Les jeunes gens qui ont été honorés représentaient, par la diversité de leur engagement, tous ceux qui ont défendu les valeurs de fraternité et de solidarité. Cette nouvelle génération occupe une place centrale dans la vie collective de la Nation.

Qu'ils soient jeunes porte-drapeaux, volontaires du Service national universel, élèves de la classe Défense et sécurité globale de l'Institution Beaupeyrat de Limoges, jeunes cadets de la Défense civile, prodiges de la République, engagés en service civique, élus du conseil municipal des enfants de Limoges, tous ces jeunes symbolisent la culture de l'engagement et portent haut les couleurs de la France.

Six jeunes portes-drapeaux ont défilé à l'occasion de cette cérémonie. Sous une pluie battante, ils ont prouvé que la fonction qu'ils occupent s'exerce par tous les temps, dans toutes les circonstances et ont fait la fierté des associations qu'ils représentent.