Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans le Maine-et-Loire

Le 5 novembre dernier, les Archives départementales de Maine-et-Loire ont présenté un ouvrage de référence sur les monuments aux morts de l’Anjou dans les salons de la préfecture. Un livre issu d’un travail collectif auquel le service départemental de l’ONACVG a participé.

Intitulée « Mémoires de pierre, les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale en Maine-et-Loire », cette publication est le fruit des recherches d’une quinzaine d’auteurs parmi lesquels des historiens, des archivistes, des spécialistes du patrimoine et des photographes.

S’appuyant sur une première étude réalisée il y a une vingtaine d’années par l’Université Angevine du Temps Libre, l’équipe des rédacteurs s’est attachée à expliquer le cadre réglementaire et administratif, les financements, les grands types de monument avec un focus sur ceux d’Angers, Cholet et Saumur. Elle a également pris le temps de détailler les cérémonies d’inauguration, la postérité de ces lieux de mémoire et leur rapport à la citoyenneté.

 

Les auteurs de l’ouvrage collectif publié sous l’égide des Archives départementales de Maine-et-Loire
Les auteurs de l’ouvrage collectif publié sous l’égide des Archives départementales de Maine-et-Loire

 

Dans une seconde partie, les 380 monuments aux morts de Maine-et-Loire sont répertoriés avec, pour chacun d’eux, une fiche signalétique et ses caractéristiques. Au-delà du catalogue, le livre montre que ces monuments parlent aussi des villages dans lesquels ils ont été érigés, certains d’entre eux privilégiant le côté patriotique, d’autres étant d’inspiration chrétienne et quelques-uns évoquant la douleur des familles frappées par le deuil.

A la veille de la commémoration du centenaire de la fin de la Grande Guerre, ces œuvres patrimoniales témoignent des sacrifices consentis par les combattants et des traumatismes vécus par la Nation. Un rappel utile et salutaire pour les futures générations.

Le livre « Mémoires de pierre, les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale en Maine-et-Loire », riche de 344 pages et de 675 illustrations, est en vente aux Archives départementales et dans les librairies d’Angers.

Sylvère Vesnier, ONACVG de Maine-et-Loire

© CO - LAURENT COMBET