Rendez-vous de mémoire au Maquis de Grandrupt

Pour le 75ème anniversaire de la Libération, l’Amicale du maquis de Grandrupt a souhaité commémorer les grandes dates et évènements propres à l’histoire locale, du 27 août au 8 septembre.

Aujourd’hui encore, les douloureux évènements qui ont jalonné l’histoire de ce maquis sont encore très présents dans les esprits des habitants du territoire. Ainsi, pour rappeler aux adultes ce que fut ce maquis qui a mobilisé 367 hommes venant d’une soixantaine de communes du Sud des Vosges et du Nord de la Haute-Saône, pour présenter aux plus jeunes ce que fut l’investissement et le sacrifice de ces hommes attachés à la liberté de la France, plusieurs rendez-vous sont proposés du 26 août au 8 septembre. 

maquis de grandrupt
Les rendez-vous du maquis de Grandrupt

Le premier s’est déroulé mardi 27 août avec, autour d’une marche de mémoire sur les sites caractéristiques du maquis et des haltes animées, un ravivage de la flamme du souvenir, un dépôt de fleurs de mémoire et une exposition avec projection de film.

Amicale du maquis
Dépôt de fleurs du souvenir au mémorial
Le 27 août 1944 marque la mise sur pied du maquis à l’annonce par la BBC d’un parachutage imminent sous le code « l’impératrice a des cors aux pieds, je dis, 2 fois »

André Boban, président de l'amicale

Ce sont plus d’une centaine de personnes qui ont répondu à l’invitation d'André Boban, ancien délégué militaire départemental, président de l’amicale du maquis et membre du conseil départemental de l’ONACVG.

Les prochains rendez-vous sont fixés aux 7 et 8 septembre, anniversaires de la chute du maquis le 7 septembre 1944 avec l’extinction de la flamme le 7 au soir et la traditionnelle cérémonie du souvenir des maquisards, tués ou déportés, le dimanche 8 à partir de 9h15 au mémorial.

label 75e

Ce projet a reçu la label national "75ème anniversaire de la Libération" et le soutien de l'ONACVG des Vosges.

Onacvg des Vosges

© Amicale du maquis de Grandrupt

Sur 367 maquisards, 3 sont tués lors de l’attaque du 7 septembre, 1 a été exécuté, 223 sont fait prisonniers puis déportés, 116 ne reviendront jamais des camps

André Boban, président de l'amicale du maquis