Réouverture des hauts lieux de la mémoire nationale

La crise sanitaire liée au Covid-19 avait contraint les hauts lieux de la mémoire nationale à fermer leurs portes. Depuis fin mai, ces derniers recommencent cependant à accueillir du public.

Mont Faron

Mont Faron

ONACVG

Dès le 28 mai, le Centre européen du résistant déporté rouvrait ses portes.

Depuis mercredi 3 juin, c’est désormais au tour du Mont-Valérien (Suresnes) et du Mont-Faron (Toulon).

L’accueil se fait dans le respect d’un protocole particulier (nombre restreint de personnes pour les visites guidées, etc). Pour une visite en toute sécurité, les visiteurs devront respecter les consignes données par les agents de chaque site.