Restauration et réhabilitation du Mémorial national de la prison de Montluc

Le ministère des Armées entreprend un programme de restauration et de réhabilitation au Mémorial national de la prison de Montluc. Cette opération devrait durer 3 ans et bénéficiera d'un budget de plus de 8 millions d'euros.

Soucieux d'assurer la pérennité du site de l'ancienne prison de Montluc tout en poursuivant le développement du haut lieu de la mémoire nationale, le ministère des Armées et l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre ont souhaité engager un ambitieux projet de rénovation pour le Mémorial national de la prison de Montluc, d’une ampleur inédite depuis sa création. Dans ce cadre, le bâtiment des ateliers est en travaux et ses pans les plus fragiles déposés avant réhabilitation complète du bâtiment.

Par cette opération, prévue sur 3 années entre 2022 et 2025, l'État investit un budget de plus de 8 millions d'euros.

Ce chantier d'envergure concerne plus particulièrement trois éléments du site. Les murs d’enceinte d’abord, fragilisés, seront restaurés pour la première fois depuis la création de la prison en 1921. Le bâtiment des ateliers, ensuite, menaçant péril et fermé au public depuis la création du Mémorial en 2010, sera ouvert après restauration. Le chemin de ronde enfin, fera l’objet d’une mise en accessibilité.

Ainsi, l'État poursuit trois objectifs principaux :

  • la conservation de l'ancienne prison de Montluc visant à préserver les bâtiments et à assurer la sécurité des biens et des personnes ;
  • le développement du mémorial en lien avec les enjeux de transmission, afin d’améliorer les conditions d'accueil du public par la création de nouvelles salles, notamment pédagogiques, permettant de répondre à la demande croissante de l’Éducation nationale ;
  • un site accessible à tous et notamment aux personnes à mobilité réduite.

La maîtrise d'œuvre de cette opération a été confiée à l'agence lyonnaise Architekt-on, spécialisée dans la réhabilitation et la restauration du patrimoine protégé au titre des Monuments historiques.

Pendant toute la durée des travaux, le Mémorial national de la prison de Montluc demeure ouvert au public, avec un réaménagement du circuit de visite.

Par ce programme, l'État s'engage sur la pérennité du site de Montluc tout en affirmant ses missions mémorielles, pédagogiques, historiques et patrimoniales. Ce haut lieu de la mémoire nationale, symbole des répressions et persécutions menées par le régime vichyste et l’occupant allemand, poursuivra ses objectifs de transmission mémorielle avec des moyens augmentés.  

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Bleuet de France

Le peintre Augustin Frison-Roche soutient le Bleuet de France

Au printemps dernier, l’artiste peintre et sculpteur Augustin Frison-Roche a reversé au Bleuet de France le fruit de la vente d’un de ses tableaux, Iliade, d’une valeur de 7200 €. L’artiste rend ainsi hommage aux victimes de guerre, dont son propre frère, le capitaine Clément Frison-Roche, fait partie.

Lire la suite