Réunion élargie du consulat général de France au sein du service ONACVG du MAROC

Le 5 octobre dernier, la réunion élargie bimensuelle du consulat général de France à Casablanca s'est tenue au sein du service de l'ONACVG du Maroc. À l'issue de cette rencontre, une présentation et une visite du service appareillage a été organisée. L'occasion de faire découvrir l'une des missions réalisées au profit des ressortissants.

Le mardi 5 octobre, M. Patrick Barré, directeur, et M. Éric Payet, directeur adjoint du service de l’ONACVG du Maroc, ont eu le plaisir d’accueillir au sein du service la réunion élargie organisée par le consulat général de France.

Les participants à la réunion élargie bi-mensuelle du Consulat général de France à Casablanca

Les participants de cette rencontre bimensuelle présidée par Serge Mucetti, consul général de France à Casablanca, ont ainsi pu découvrir le site de l’ONACVG. 

Après un moment d’échanges sur les points d’actualités, une présentation du service appareillage a été projetée et animée par M. Patrice Ascargorta, responsable du service appareillage et technicien orthoprothésiste. Premier service d'appareillage au Maroc, créé en 1945, il assure le suivi orthopédique de 20 000 personnes à mobilité réduite.

En outre, fort de son expertise et de son professionnalisme reconnus par ses partenaires, le service dispense par le biais de M. Ascargorta, mais également d’intervenants extérieurs, un cycle de formation continue. À ce jour, 21 thématiques ont ainsi pu être proposées et 150 modules ont été réalisés.

Mme Sylvie LE CARO, consule générale adjointe de Casablanca visite la salle silicone

Confronté à un public vulnérable et évoluant dans une précarité économique et sociale indéniable, le service appareille chaque année gratuitement une centaine de patients.

Cette activité intense participe au rayonnement du service et contribue aux excellentes relations bilatérales franco-marocaines.

À l’issue de cette rencontre, Mme Sylvie Le Caro, consule générale adjointe a visité les infrastructures (atelier, salle silicone) de l’appareillage. La découverte des matériels et des techniques employées a donné lieu à des échanges riches et nourris par les explications de M. Ascargorta.

Mise en place pour la présentation du service appareillage

Rédactrice : Murielle Boudy cheffe de cabinet, Service ONACVG du Maroc

Crédits photos : ONACVG du Maroc