Un nouveau monument aux morts à Gilhoc-sur-Ormèze

Ce vendredi 17 mai 2019, cette commune ardéchoise a inauguré son tout nouveau monument, remplaçant l’ancien, vieillissant et difficile à rénover.

Monument de Gilhoc

C’est un monument neuf et contemporain qui a été inauguré en cet fin d’après-midi en présence de personnalités comme le Sous-préfet de Tournon-sur-Rhône, la députée de l’Ardèche, un conseiller régional et un conseiller départemental, du maire de la commune accompagnés d’élus municipaux et d’habitants venus nombreux à l’occasion.

Depuis longtemps déjà, le premier monument réalisé il y a une cinquantaine d’années marquait des signes de vieillissement et, par dignité lors des hommages rendus aux Morts pour la France de la commune, les associations d’anciens combattants souhaitaient vivement qu’il soit rénové.

Devant la difficulté d’une telle entreprise, la commune a trouvé plus opportun de réaliser un nouveau monument, près d’un autre espace, plus ouvert, le long du mur extérieur du cimetière.

Si bien entendu, l’ensemble des noms des enfants de Gilhoc tombés pour la France en 14-18, en 39-45 et en Indochine a trouvé légitimement sa place sur les deux plaques de marbre choisi pour ce monument, les élus et les associations ont souhaité graver ces mots sur son socle :

Contre la guerre - À ses victimes - À la fraternité des peuples

Ce projet a pu se concrétiser tout d’abord par la volonté des élus municipaux, par une subvention conséquente de l’ONACVG et un don du Souvenir français.

ONACVG de l'Ardèche