Un raid vélo en hommage au 501e RCC pour soutenir le Bleuet de France

Du 27 au 30 septembre, Jean-René Malfilâtre, réserviste citoyen au sein du 501e régiment de chars de combat, a effectué un "raid vélo" en hommage à ce régiment emblématique qui a participé aux combats de Libération de l'Orne. Cette initiative était placée sous le signe du soutien au Bleuet de France.

Jean-René MALFILÂTRE lors de son départ d'Alençon, entouré par les représentants de la Ville d'Alençon, la directrice du service départemental de l'ONACVG et le délégué militaire départemental
Jean-René Malfilâtre, lors de son départ d'Alençon, entouré par les représentants de la ville d'Alençon, la directrice départementale de l'ONACVG et le délégué militaire départemental.

550 kilomètres.

550 kilomètres, c'est la distance parcourue par Jean-René Malfilâtre pour relier les villes de garnison du 501e RCC, qui appartient à la 2e brigade blindée, héritière de la 2e division blindée, commandée par le général Leclerc.

Parti de Tours le matin du 27 septembre, Jean-René Malfilâtre est arrivé à Alençon en fin de journée. Il en est reparti le lendemain, depuis le Quartier Lyautey, où est exposé le char Montereau du 501e RCC, détruit en forêt d'Écouves le 12 août 1944.

À cette occasion, en présence du délégué militaire départemental, il a remis un exemplaire de son maillot à Emmanuel Turpin, maire-adjoint à la ville d'Alençon, accompagné par Jean-Noël Cormier, conseiller municipal, ainsi qu'à Magali Ozouf, directrice départementale de l'ONACVG.

Sur ce maillot figurent les logos des villes de garnison du 501e RCC ainsi que ceux de l'ONACVG et du Bleuet de France.

Jean-René Malfilâtre s'est ensuite rendu à Rambouillet et a terminé son périple à Mourmelon, où stationne aujourd'hui le 501e RCC.

Un beau défi sportif et une jolie façon de soutenir le Bleuet de France !

Magali Ozouf, directrice du service départemental de l'Orne

© ONACVG