Une FFL centenaire

Le 6 janvier, une délégation du service départemental du Gard, accompagnée du président d’honneur de la 6e section de la médaille militaire, a remis des colis bien-être à quatre pensionnaires centenaires de l’Ehpad Indigo Croix-Rouge française de Nîmes. Parmi celles-ci, l’une d’elle a été particulièrement honorée.

Madame TARDIEU, encadrée par le porte-drapeaux de la 6ème section locale de la médaille militaire et le porte-drapeaux départemental de cette même association.
Mme Tardieu, encadrée par le porte-drapeaux de la 6e section locale de la médaille militaire et le porte-drapeaux départemental de cette même association.

Le 6 janvier, M. Pascal Coget, directeur du service départemental du Gard, en compagnie de Mme Gasmi, responsable du service social au sein du service départemental, et avec le soutien de M. Marc Chouchan, président d’honneur de la 6e section de la médaille militaire, s’est rendu à l’Ehpad Indigo Croix-Rouge française de Nîmes pour remettre des colis bien-être à quatre pensionnaires, Mme Huguette Aguila, Mme Marie-Louise Imbart, Mme Jeanne Prud'homme et Mme Renée Tardieu, toutes quatre désormais centenaires. Cette dernière a été particulièrement honorée.

Madame Renée Tardieu, née à Constantine, s’est engagée le 2 mars 1944 dans les Forces françaises libres. Son comportement a été exemplaire jusqu’à sa démobilisation en 1946, et son courage et son abnégation lui ont même valu, le 26 décembre 1944, une citation à l’ordre de la brigade comportant l’attribution de la croix de guerre 1939/1945 avec étoile de bronze.

À son retour à la vie civile, dès 1946 elle adhère à Rhin et Danube, section de Constantine. Puis, après son rapatriement d’Algérie en 1962, elle entre à la section du Gard où elle prend en charge l’action sociale jusqu’en 1995, date à laquelle elle devient présidente de la section. Elle a assuré également des fonctions à l’association des mutilés anciens combattants du Gard.

Forte de ce parcours Mme Tardieu s’est vu remettre le diplôme d’or de la société nationale d’entraide de la médaille militaire par M. Émile Blais président de la 6e section locale en présence de M. Jean-Claude Mougenot président départemental.

Extrêmement touchée par ces attentions, Mme Tardieu, encadrée durant l’évènement par le porte-drapeaux de la 6e section locale de la médaille militaire et le porte-drapeau départemental de cette même association, a même religieusement embrassé un des drapeaux.

Mais ce sont toutes nos centenaires qui n’ont pas manqué de faire savoir à tous les participants qu’elles étaient très émues de ce geste et heureuses de leur colis.

ONACVG du Gard

© ONACVG

© Jean-Luc Bonacchi

Tous