Visites pédagogiques à la nécropole nationale de Signes

Les 13, 15 et 16 octobre 2020, trois classes de collégiens se sont rendues à la nécropole nationale de Signes (Var) pour découvrir, dans le cadre d’un projet pédagogique autour de la Résistance régionale, les événements survenus sur ce site durant l’été 1944.

Collège Jean L'Herminier nécropole nationale Signes Var Résistance
Les élèves attentifs aux explications de Jean-Paul Chiny, président de l’association régionale des familles de fusillés et martyrs de Signes et de Provence

Dans ce vallon isolé et difficile d’accès situé sur la commune de Signes, les Allemands ont exécuté, en deux temps, les 18 juillet et 12 août 1944, 38 hommes, pour la plupart des responsables de la Résistance en R2 (actuelle région Provence-Alpes-Côte dAzur). La diversité des victimes, représentant tous les âges, tous les milieux sociaux et appartenant à différentes organisations de Résistance, ainsi que le contexte et les conditions de leur exécution, font de ce vallon isolé un lieu de mémoire important et symbolique de la Résistance au niveau régional.

Résistance Var nécropole nationale Signes
Les collégiens de Jean-L’Herminier découvrent progressivement la nécropole nationale de Signes.

Guidés par les équipes de l’ONACVG, les élèves du collège Jean-L’Herminier de La Seyne-sur-Mer (Var) et du collège JMG-Itard d’Oraison (Alpes-de-Haute-Provence) ont ainsi pu découvrir ce site, devenu nécropole nationale en 1996, et son histoire lors de visites pédagogiques. À travers des stations thématiques et s’appuyant sur un questionnaire, les élèves ont progressivement reconstitué les événements survenus à l’été 1944 : des arrestations de résistants en divers dates et lieux de la région jusqu’à la découverte du charnier, en passant par les parcours individuels de certaines des victimes. Les élèves du collège Jean-L’Herminier ont également eu la chance de découvrir un autre site mémoriel – le plateau de Siou Blanc où se réunirent les maquisards en juin 1944 – et de pouvoir échanger avec monsieur Jean-Paul Chiny, président de l’association régionale des familles de fusillés et martyrs de Signes et de Provence, venu les rencontrer sur le site.

Nécropole nationale Signes Résistance Oraison collégiens
Les élèves du collège d'Oraison à la fin de la visite pédagogique.

Ces trois classes sont engagées dans un projet interacadémique autour de la nécropole nationale de Signes et la Résistance régionale, proposé par l’ONACVG en partenariat avec le MUREL PACA, l’association régionale des familles de fusillés et martyrs de Signes et de Provence et les académies d’Aix-Marseille et de Nice. À la fin de l’année scolaire, elles reviendront à Signes pour présenter les productions qu’elles ont réalisées sur cette thématique et participer activement à un « Hommage de la jeunesse à la Résistance ».

Laetitia VION (CMC PACA)

© ONACVG – Collège Jean-L’Herminier