Le Bleuet de France est intégré à l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre depuis 1991. Il est présidé par la Directrice générale de l'ONACVG et géré par un collège.

Les services départementaux

Les 105 services de l’ONACVG (en France métropolitaine, Outre-mer, Polynésie, Nouvelle Calédonie, Algérie, Maroc et Tunisie) organisent et coordonnent les collectes au niveau local. Chaque 8 mai et 11 novembre, des milliers de collecteurs bénévoles (particuliers, membres d’associations d’anciens combattants, membres d’associations agréées Jeunesse et Sport, militaires) font appel à la générosité des passants.

 

Le collège du Bleuet de France

Le collège du Bleuet de France est chargé de promouvoir et de faire connaître les valeurs civiques et morales attachées au Bleuet de France et de garantir une gestion saine des fonds récoltés. Il se réunit au moins une fois par an en amont des réunions du Conseil d’Administration de l’ONACVG et se doit d’examiner et donner son avis sur les délibérations qui lui sont soumises.

Le collège est présidé par la Directrice générale de l’ONACVG assistée de deux vice-présidents élus en son sein. Il est composé de 5 membres issus de la commission Mémoire et Solidarité, de 5 membres issus de la commission des affaires générales et financières et des 4 représentants des ministères des armées, de l’Éducation nationale, de l’Intérieur et de l’Économie. Également, 2 membres experts sont nommés par la Secrétaire d’État chargée des Anciens Combattants.

 

Les dons

Deux campagnes nationales d’appel aux dons sont prévues chaque année autour du 8 mai et du 11 novembre. Le Bleuet de France étant reconnu d’utilité publique, les dons ouvrent droit à défiscalisation. Il est possible d’aider aussi autrement le Bleuet de France, en donnant un peu de votre temps pour participer aux collectes.