Commémoration du 77e anniversaire des combats du Mont-Mouchet

Comme chaque année depuis la Libération, un hommage a été rendu aux résistants du deuxième maquis de France au pied du monument national à la Résistance et aux Maquis de France, érigé sur le site même des combats du Mont-Mouchet qui se sont déroulés au mois de juin 1944

Comme chaque année, le troisième dimanche du mois de juin, depuis la Libération, avait lieu la traditionnelle commémoration des combats du Mont-Mouchet. La cérémonie s'est tenue en présence de M. Rémy Darroux, sous-préfet de l'arrondissement du Puy-en-Velay et secrétaire général de la préfecture de la Haute-Loire, de M. Serge Godard, président du Codura, ainsi que des autorités civiles et militaires et des représentants du monde combattant des départements de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, du Cantal et de la Lozère. Le public, en raison des contraintes sanitaires gouvernementales, n'a pas été invité.

Rang protocolaire

Pour compléter le dispositif, un détachement du 28e régiment de transmission d'Issoire, ainsi que la fanfare du 92e régiment d'infanterie de Clermont-Ferrand, avaient par ailleurs fait le déplacement afin d'apporter une touche supplémentaire pour la solennité de l'évènement.

28e RT

Cette cérémonie a, une nouvelle fois, été l'occasion de rendre un hommage collectif aux milliers de résistants qui convergèrent au mois de juin 1944 dans le massif de la Margeride, à l'appel d'Émile Coulaudon (alias colonel Gaspard) chef régional des Forces françaises de l'intérieur de la zone R6, afin de retarder l'avancée de l'occupant nazi vers la Normandie.

À cet égard, M. Rémy Darroux n'a pas manqué de rappeler que tous ceux qui se sont sacrifiés dans les combats du Mont-Mouchet, « aimaient la France et la liberté plus qu’eux-mêmes », et que les générations présentes et à venir leur devaient beaucoup. Il a, en outre, eu une pensée toute particulière pour MM. Jean Mouillaud et René Froment, les deux derniers résistants du Brivadois, qui se sont respectivement éteints en novembre 2020 et mars 2021.

Salut Darroux

M. Matthieu Le Verge (directeur du service départemental de la Haute-Loire) et Mme Messaline Schultz (directrice du service départemental du Cantal) avaient également fait le déplacement afin de représenter l'ONACVG à cette cérémonie régionale, et ainsi rappeler l'implication de notre établissement public en faveur de la préservation de la mémoire du monde ancien combattant en Auvergne.

ONACVG

Service départemental de la Haute-Loire

Crédit photo : BRECI de la préfecture de la Haute-Loire