« Hommage de la jeunesse à la Résistance » à la nécropole nationale de Signes

Le vendredi 4 juin 2021, deux établissements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var ont activement participé à un « Hommage de la jeunesse à la Résistance » sur la nécropole nationale de Signes, lieu d’exécution de 38 résistants à l’été 1944.

ONACVG nécropole nationale Signes Résistance PACA
Accueil des élèves des Alpes-de-Haute-Provence à l’entrée de la nécropole par M. Robert Mencherini, historien et président du MUREL PACA, et M. Jean-Paul Chiny, président de l’association régionale des familles de fusillés et martyrs de Signes et de Provence. 

En octobre 2020, les élèves du collège JMG-Itard d’Oraison (Alpes-de-Haute-Provence) et du collège Jean-L’Herminier de La Seyne-sur-Mer (Var) avaient participé à des visites pédagogiques sur le site de la nécropole nationale de Signes. Accueillis par les équipes de l’ONACVG et M. Jean-Paul Chiny, président de l’association régionale des familles des fusillés et martyrs de Signes et de Provence, ils avaient pu découvrir les événements survenus sur ce site en juillet et en août 1944 : l’exécution, en deux vagues, de 38 résistants, pour la plupart des responsables locaux, à la veille de la Libération.

Après avoir travaillé avec leurs enseignants tout au long de l’année scolaire, ils avaient à nouveau rendez-vous à Signes ce vendredi 4 juin 2021 pour participer activement à une cérémonie d’ « hommage de la jeunesse à la Résistance » organisée par l’ONACVG, en partenariat avec l’association du MUREL PACA, l’association des familles de fusillés et la mairie de Signes.

ONACVG nécropole nationale SIGNES collège L'Herminier Résistance
Présentation des interviews fictives réalisées par les élèves du collège Jean-L’Herminier de La Seyne-sur-Mer. 

Lors de la cérémonie, les collégiens ont notamment présenté une restitution de leurs travaux : des interviews fictives de proches des victimes pour les élèves varois (travail pour lequel l’établissement a notamment reçu le prix d’excellence du gouverneur militaire de Marseille), des biographies des victimes ainsi qu’une présentation du « guet-apens d’Oraison » (arrestation des membres du Comité départemental de Libération des Basses-Alpes) pour les élèves des Alpes-de-Haute-Provence.

Les interventions des élèves ont cette année encore démontré la qualité des projets pédagogiques mis en œuvre avec leurs enseignants, tant sur l’aspect historique que sur le travail de mémoire dont ils témoignaient.

nécropole nationale Signes Résistance jeunesse ONACVG
Dépôt de roses blanches sur les dalles commémoratives en hommage aux résistants exécutés par les élèves des deux établissements.

Cette action pédagogique, reconduite pour la 5e fois, s’inscrit dans le cadre d’un projet interdépartemental de valorisation de la nécropole nationale de Signes mené depuis 2016 par les services de l’ONACVG concernés (services départementaux des Alpes-de-Haute-Provence, des Bouches-du-Rhône, du Var, secteur Marseille de l’entretien des sépultures de guerre), en partenariat avec l’Association régionale des familles de fusillés et martyrs de Signes et de Provence, l’Association des Amis du Musée de la Résistance en Ligne (MUREL PACA), la ville de Signes et les services de l’Éducation nationale.

Laetitia Vion (CMC PACA)

© ONACVG