Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme à Montauban

Pour la première fois en Tarn-et-Garonne a été organisée en deux temps une journée d’hommage aux victimes du terrorisme. Un premier recueillement s’est tenu cours Foucault devant le monument aux morts de Montauban.

Les porte-drapeaux devant le monument aux morts

Les porte-drapeaux devant le monument aux morts

Mairie de Montauban

La cérémonie a débuté en présence des autorités civiles et militaires du département, des représentants de l’AVIR 82, association d’aide aux victimes et de réinsertion du Tarn-et-Garonne, et du public venu nombreux pour se recueillir.

Raphaël, pupille de la Nation, dont le père a été victime d’acte de terrorisme en 2015, a lu le poème L’Espérance, d’Andrée Chedid, avant la lecture du message officiel par monsieur le préfet de Tarn-et-Garonne. Ce moment d’émotion s’est poursuivi par la diffusion de la chanson Les Enfants paradis, de Damien Saez, écrite en hommage aux victimes de l’attentat du Bataclan.

Lors du dépôt de gerbes, les élèves de la classe de CM2 de l’école Léo-Ferré ont déposé une composition de fleurs en papier réalisée pour l’occasion.       

Les participants ont ensuite suivi les porte-drapeaux en cortège vers la stèle en hommage aux victimes de l’attentat du 15 mars 2012 : le caporal-chef Abel Chennouf et le caporal Mohamed Legouad qui ont perdu la vie, et Loic Liber, grièvement blessé.

Les élèves de la classe de CM2 de l’école Léo-Ferré ont ensuite lu le poème Si, de Rudyard Kipling, avant de déposer des lumignons devant la stèle. Enfin, pour clôturer la cérémonie, la chanson Des Larmes sur la joue de Marianne a été diffusée.

Maxime Saint-Germes