Les policiers résistants à l’honneur au Puy-en-Velay

À l’occasion de la cérémonie commémorative à la mémoire « des policiers morts pour la France » qui s’est tenue au Puy le mardi 10 mai, les policiers résistants du commissariat ponot ont été mis à l’honneur grâce au service départemental de l’ONACVG.

Sous la présidence du préfet de la Haute-Loire, M. Éric Étienne, une cérémonie commémorative à la mémoire « des policiers morts pour la France ou victimes du devoir » a eu lieu le matin devant l’hôtel de police du Puy. À cette occasion, ont été remises des médailles d’acte de courage et de dévouement ainsi que des médailles de la police nationale.

drapeau

Pour la première fois, cette cérémonie annuelle a permis de mettre à l’honneur treize policiers qui avaient rejoint la Résistance durant le second conflit mondial (notamment le commissaire, son secrétaire, mais aussi des inspecteurs, brigadiers ou gardiens de la paix). De même, hommage a été rendu aux cinq gardiens de la paix qui furent blessés par l’occupant aux côtés des résistants locaux lors de la libération du Puy, dans la nuit du 18 au 19 août 1944.

invités

Ce beau moment de célébration a pu voir le jour grâce à l’impulsion d’un policier féru d’histoire. À la suite des suggestions de celui-ci, le service départemental de l’ONACVG s’était lancé dans un travail de dépouillement d’archives afin d’exhumer un certain nombre de trajectoires personnelles tombées dans l’oubli au fil du temps.

Or, concomitamment, un projet pédagogique porté par le Lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon a vu le jour,  et Mme Anne-Christine Bellout, enseignante en classe de cours moyen à l’école primaire Jeanne-d’Arc du Puy, a sollicité le service afin de pouvoir être épaulée dans ses recherches sur les actions de résistance au sein du commissariat.

salutations

C’est donc le fruit de cette heureuse collaboration qui a permis que quatre élèves de Mme Bellout puissent lire les noms de tous ces policiers susmentionnés. Le produit de ce travail a été mis à l’honneur dans la salle de réception de la préfecture à l’occasion du vin d’honneur qui a suivi.

L'évènement s'est tenu en présence de descendants de policiers mis à l’honneur, et dont le service départemental avait retrouvé la trace dernièrement afin qu’ils puissent être conviés pour ce moment de recueillement.

Travaux (1)
De gauche à droite : le commandant de police Pascal Mazière, M. Matthieu Le Verge, directeur du SD 43, la commandante divisionnaire Élisabeth Romang-Barge, directrice adjointe de la DDSP.

travaux (2)

Le service départemental de l'ONACVG de la Haute-Loire

Crédit photo : SD 43 et BRECI