L’ONaCVG expliqué aux soldats du 6e régiment du génie

Le 31 janvier 2024, le 6e régiment du génie à Angers a accueilli une conférence sur l’Office national des combattants et des victimes de guerre. Un moment d’explications apprécié par un auditoire nombreux.

Répondant à l’invitation du président de l’association des engagés volontaires du régiment, le directeur de l’ONaCVG de Maine-et-Loire s’est exprimé devant près de 300 militaires du rang.

Exposé du directeur de l'ONaCVG de Maine-et-Loire devant des militaires du 6è régiment du Génie
Exposé du directeur de l'ONaCVG de Maine-et-Loire devant des militaires du 6e régiment du génie.

Après avoir brièvement évoqué les origines et le fonctionnement de l’Office, il a détaillé les conditions d’attribution de la carte du combattant et du titre de reconnaissance de la Nation (TRN) pour enchaîner ensuite sur les avantages liés à l’obtention de ces documents.

Les participants ont aussi reçu des informations sur le soutien social et les différentes aides apportées par l’Office à ses ressortissants, que ce soit pour des difficultés financières, du maintien à domicile ou des secours d’urgence.

Le dispositif concernant la reconversion professionnelle a fait l’objet d’une longue présentation rappelant que l’ONaCVG agit souvent en complémentarité de Défense Mobilité pour financer les formations.

La question des emplois réservés a également été abordée : le directeur a souligné que ce dispositif est destiné à des publics prioritaires et que les services de proximité de l’ONaCVG sont chargés de la délivrance du passeport professionnel.

À l’issue de son exposé, le public a posé quelques questions sur l’aide sociale et la reconversion professionnelle.

Sylvère VESNIER, ONaCVG de Maine-et-Loire

© ONaCVG de Maine-et-Loire

Découvrez les autres actualités

Voir toutes les actus

Divers

Décès de M. Claude Bloch

M. Claude Bloch, dernier survivant lyonnais du camp d’Auschwitz, où il avait été interné adolescent, s'est éteint à l'âge de 95 ans le 31 décembre. Interné à la prison de Monluc en 1944, il a ensuite été membre du conseil d'orientation du Mémorial national de la prison de Montluc.

Lire la suite