Vaucluse : l'ONACVG accueille deux volontaires du SNU

Depuis la mi-novembre 2019, deux jeunes volontaires ont abordé la seconde phase du Service national universel (SNU) en accomplissant une mission d'intérêt général au service départemental l'ONACVG.

Durant cette période, ils ont eu le privilège d'entendre des témoignages d'anciens combattants, de victimes de guerres ou de leurs descendants et de rencontrer des reconstitueurs. Ils ont été amenés à réaliser des travaux de recherches historiques, documentaires et iconographiques pour la réalisation d'un panneau au cimetière Saint-Véran d'Avignon. Ils ont également été conviés à une conférence sur le sort des prisonniers du Viêt-minh durant la guerre d'Indochine. Ils ont pu enfin visiter les archives départementales de Vaucluse.

Les volontaires ont pu rencontrer Raymonde d'Isernia qui leur a fait part de son histoire durant la Seconde Guerre mondiale en qualité de fille de résistant fusillé. Pendant l'occupation, son père gérant d'une entreprise de cartonnage-imprimerie à Valréas (Vaucluse) rentre dans la clandestinité. Il est amené très rapidement à imprimer des tracts, des permis de conduire ainsi que des laissez-passer pour la Résistance. Le 8 juin 1944, des maquisards armés s'emparent de la ville. Le père de Raymonde d'Isernia sort de la clandestinité. Le 12 juin 1944, les Allemands réoccupent Valréas, ils prennent pour otages les maquisards ainsi que des habitants. Ils sont en tout 53 qui seront fusillés. Seuls quatre d'entre eux ont survécu à la barbarie nazie.

BEZERT Émilien  ; D'ISERNIA Raymonde; BENAZOUT Kenza .
de gauche à droite, Emilien Bézert, Raymonde d'Isernia, Kenza Benazout

Le 17 février, les jeunes du SNU accompagnés de Mme Vion, CMC Provence-Alpes-Côte d’Azur et du directeur de l'ONACVG du Vaucluse, ont découvert les carrés militaires du cimetière de Saint-Véran d'Avignon. Les carrés militaires numérotés 29 et 20 ont retenu leur attention. Ce dernier comporte un mausolée regroupant les sépultures de 388 soldats « Morts pour la France » de la Première Guerre mondiale. Il est signalé par une statue – la sentinelle des morts - représentant un soldat du 58e régiment d'infanterie dans son uniforme de la guerre franco-prussienne de 1870-1871. Le carré n°29 est un ossuaire réunissant les corps de soldats de différentes nationalités « ennemies de la France ». Les jeunes ont été chargés de rédiger le texte d' un panneau d'information relatif au mausolée.

La sentinelle des morts" et le mausolée du cimetière Saint-Véran
"La sentinelle des morts" et le mausolée du cimetière Saint-Véran

Le 19 février, Emilien et Kenza ont visité les Archives Départementales de Vaucluse conservées au Palais des Papes. Ils ont eu accès à des endroits habituellement fermés au public : les anciennes cellules carcérales, la chapelle de Benoît XII et la Tour de Trouillas, où sont entreposés des documents anciens. Le point de vue qu'offre cette tour, la plus haute du Palais, leur a fait découvrir le patrimoine intra-muros avignonnais.

Archives départementales de Vaucluse
Archives entreposées dans la Chapelle Benoît XII

Patrick Anne, ONACVG du Vaucluse

©ONACVG