Trois colonnes se dressent face à la Seine pour célébrer la mémoire des combattants morts pour la France, soldats, supplétifs et des victimes civiles tombés en Afrique du Nord entre 1952 et 1962.

Près de la Tour Eiffel, le long du quai Branly ( Il a été inauguré le 5 décembre 2002 par le président de la République Jacques Chirac) ce monument, à la fois traditionnel et moderne, a été conçu par l’artiste Gérard Collin-Thiébaut.

Le Mémorial est constitué de trois afficheurs électro¬niques verticaux enchâssés dans les trois colonnes. Sur la première défilent les noms de 23 000 soldats morts pour la France au Maroc, en Tunisie et en Algérie. La seconde, au centre, affiche les noms des victimes civiles. La troisième colonne affiche le nom d’un soldat mort pour la France ou d’une victime civile, retrouvé à partir de la borne interactive située à proximité. Au travers de deux stèles et d’une inscription au sol, le Mémorial honore également la mémoire des victimes civiles et de tous les combattants des forces supplétives ainsi que le souvenir des personnes portées disparues après le cessez-le-feu du 19 mars 1962.

Comment se rendre au mémorial de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie ?

RATP

  • bus 42 arrêt Tour Eiffel
  • RER C arrêt Champs de Mars - Tour Eiffel

65 quai Branly
75 007 Paris

carte du mémorial de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie
Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

© ECPAD

Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

© ECPAD

Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

© Jacques Robert

Dernières actualités

Voir toutes les actus
Rapatriés et ex-membres des forces supplétives

Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Le 19 mars 2019, se déroulait la Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Voilà bientôt deux ans, l’ONACVG a entamé un important projet autour de l’histoire et des mémoires de la guerre d’Algérie, pour que la parole de ses témoins, victimes, et acteurs, ne tombe jamais dans l’oubli.

Lire la suite

Donner au Bleuet de France, c'est aider ceux qui restent.

Une solidarité active pas seulement par le don mais aussi l'investissement personnel. Donner au Bleuet de France c'est aussi donner à ceux qui restent.